Expo photo pratiques amateurs 2020

Pratiques amateurs
Photographie

Enseignante : Sophie Carles

Cet atelier propose une exploration pratique et théorique (à travers la découverte d’artistes et de photographes) du médium photographique, de ses particularités et de ses possibilités à non seulement représenter le monde, mais à l’inventer, à partager une vision personnelle. Au fil de l’année, chacun a la possibilité de mener un travail plus abouti, à partir de la thématique de l’année, et enrichi par des discussions collectives et le suivi de l’enseignante, tant dans la mise en œuvre, l’editing, que dans la mise en forme de ce projet.

Participant-e-s : Jean ACHARD, Lou DJE, Camille MARTELET, Paolo ANGELETTI, Myriam MAYET, Armelle DOGUET, Dominique FRERE, Marie COMPAGNON, Denis VAZQUEZ, José FELIPE-PEREZ, Dominique BOISSET, Philippe AURAT, Timothé EPAUD-BAUDOT, Augustin BLANCHET, Pauline AUBEY, Jérome BARET, Mahé BILLAUT, Esther ANGELOTTI et Tiffany QUINOT.

 

Exposure
Au départ une exposition de Barbara Probst au Bal, à Paris. Ses séries « Exposure » : un instant décisif avec des points de vue multiples. Un clin d’œil de l’ensemble du groupe de l’atelier photo du Jeudi à cette artiste…

 

Jean Achard
Vider son iPhone…
Deux ans et demi de photos mises bout à bout… et puis l’arrêt brutal du confinement avec la vie en point de suspension… la peur le risque les retenus et les interrogations.
Le temps passé en cours photo : Deux ans et demi… et la fin des cours et de l’insouciance…

 

Paolo Angeletti
Projet Laverie
D’abord une idée, 3 lignes de 3 points, un beau carré de 9, du neuf pour une idée, cela me parait bien. Et puis vient le choix du sujet, un film argentique, une laverie, j’y vois comme une fenêtre sur une scène de la vie ordinaire, le temps semble s’être arrêté, un instant suspendu…
Alors oui bâtissons un projet ! À heure fixe, une photographie : peu importe les événements, le temps qu’il fait ou mon humeur. Ouverture, vitesse, les repères sont pris, il n’y a plus qu’à déclencher et attendre… le développement d’un film 24 poses !
Ah enfin les négatifs sont là ! Huit semaines d’attente, activités suspendues (là aussi) on sait pourquoi. J’aurais dû demander une version « numérique » ! Le scanner de l’imprimante fera l’affaire. Je n’irai pas dans le détail, le projet doit aboutir.
Enfin, le montage : au centre, l’idée originelle, encadrée d’un fin filet pour marquer sa différence, en périphérie tous ces moments suspendus…

 

Pauline Aubey
Balconfiné

Solitude

 

Philippe Aurat
Trois p’tits bouchons
Focalisation
Ponctuation
Point de suspension
3 petits points …

Goutelettes
« Clap clip clap petite pluie d’Avril
larmes de joie symphonie de cristal
Clap clip clap petite pluie d’Avril
Dans la forêt tu donnes un récital »
Extrait de la chanson de la pluie (Walt Disney)

Smoking suspension

 

Armelle Doguet
Temps de suspension

 

Timothée Epaud
Variations

 

Dominique Frère
Suspens…e 

 

Camille Martelet
Point de Suspension (I)
C’est par le biais d’un fruit que j’ai cherché à mettre en suspens un point : en fixant son immobilité, en arrêtant le temps pour mieux regarder, en cherchant à pointer l’apesanteur. En changeant de prises de vues et d’angles, l’espace apparait alors, se construisant au fur et à mesure des différents clichés.
Mais le temps passe, il est impossible de le neutraliser, de le suspendre aussi la clémentine laisse-t-elle l’empreinte de son passage comme une trace de sa présence et de son forfait.

Points de Suspension (II)
« Ce n’est pas le temps qui passe, c’est nous qui passons dans le temps » Charles Trenet
Le temps s’écoule, mes enfants grandissent, et passent chaque instant un peu plus du statut d’enfance à celui d’adulte. Ils sont en équilibre, sur le fil, volant vers leur indépendance, mettant sens dessus dessous mes repères de mère, et construisant chaque jour un nouvel équilibre.
Merci à Adèle, Achille et Félicie, mes adolescents chéris.

 

Myriam Mayet
Jacques Prévert…
Points de suspension, points propices à la rêverie, à la poésie, à la mélancolie, qui laissent au lecteur l’espace pour imaginer, envisager, interpréter, penser, réfléchir…
Quand on pense avoir trouvé bien souvent avant même d’avoir cherché, les points de suspension, eux, nous incitent à questionner plutôt que répondre, à imaginer plutôt que recevoir, à prendre le temps d’intérioriser les phrases, les mots, les laisser rebondir, résonner, se perdre, disparaître, revenir, flotter, s’évaporer, vagabonder, errer, cheminer et toujours se réinventer.

 

José Felipe Perez
Déambulation solitaire

 

Tiffany Quinot
Bain de Fruit
Même dans l’alcool de fruit nous pouvons être en suspension. Certains ressortent du lot en voulant rejoindre plus rapidement la surface. C’est serait même une compétition entre le fruit et la bulle d’air. Nous pouvons voir aussi l’inégalité entre les différents fruits. Même si le liquide favorise la suspension, la flottaison… nous remarquons les inégalités. Certains fruits touchent le fond.