Archives de catégorie : Les études

1er cycle et DNA valant grade Licence

En résumé
  • 2 ans de cycle commun
  • 1 année de développement de projet
  • Un diplôme national en 3 ans : DNA / grade licence

Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette de présentation
Livret de l’étudiant
Livret programme des cours 

L’acquisition des fondamentaux

Le 1er cycle (3 ans) permet, tant du point de vue pratique que théorique, l’acquisition de connaissances fondamentales liées à la culture artistique contemporaine (dessin, couleur, volume) dans les champs des arts plastiques, du design et de l’image. Une approche de l’art et de la culture contemporaine ainsi qu’une participation à des projets collectifs conduisent l’étudiant, au terme de cette première étape, à la définition d’un axe de recherche personnelle qu’il pourra développer en 2e cycle.

Le premier cycle est caractérisé par deux années de socle commun avec des cours optionnels pour se déterminer.

En 3e année, le premier semestre s’applique au développement de projets et à l’approfondissement d’une culture spécifique. Le deuxième semestre privilégie le parcours personnel : il propose un accompagnement par des enseignants dédiés et la rédaction d’un dossier, sorte de pré-mémoire soutenant la démarche de l’étudiant. La mise en espace, la scénographie et la communication du diplôme font également l’objet d’un suivi particulier.

La fin de la troisième année est marquée par un diplôme, le DNA / grade Licence, option design visuel / graphique ou option design objet / espace.

La présentation au DNA est précédée par un passage devant une commission qui décide après un bilan, de la capacité de l’étudiant à soutenir son diplôme.
Les épreuves du DNA, d’une durée de trente minutes, prennent la forme d’un entretien avec le jury, comprenant une présentation par l’étudiant d’une large sélection de travaux plastiques réalisés pendant le premier cycle.

Nature des fondamentaux
– Approche plastique : dessin, couleur, volume
– Culture générale : histoire de l’art, esthétique et philosophie de l’art,
– Méthodologie : étude des moyens et des principes pour arriver à un résultat donné ; apprendre à voir, à toucher, à chercher …
– Langue : cours d’anglais
Dans l’atelier d’anglais, les étudiants sont entraînés à s’exprimer aisément et clairement. Ils abordent des documents écrits ou audio-visuels concernant leur domaine d’intervention et apprennent à en tirer parti. Dès la troisième année, ils deviennent capables d’établir une bibliographie commentée, de participer à une discussion, de présenter leurs projets oralement et par écrit.

Ateliers 
Approche des procédés et des outils, applications et mises en oeuvre:

  • image : photo, vidéo, illustration
  • maquette : bois, métal, modelage
  • édition : graphisme, gravure, sérigraphie,
  • infographie et multimédia

Stages professionnels obligatoires, 3 mois minimum.

2e cycle et DNSEP valant grade Master

En résumé
  • 2 années d’expériences et d’approfondissements
  • Un semestre de mobilité à l’international ou de stage
  • Un diplôme national en 2 ans : DNSEP / grade Master
  • Propositions pédagogiques riches et très individualisées
  • Ateliers de recherche et de création
  • Semestre de mobilité à l’international
  • Stage long
  • Accompagnement pédagogique individualisé

Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette de présentation
Livret de l’étudiant
Livret programme des cours 
Catalogue Jeunes Designers 2019

Le développement d’une recherche personnelle

Le 2e cycle est constitué de deux années : ce sont les années des expériences et des approfondissements.
A partir de ses bases, l’étudiant construit son parcours, approfondit ses connaissances théoriques et sa culture personnelle, et en parallèle organise sa recherche.

La 4e année

La 4e année est l’année de l’ouverture, avec les programmes d’enseignements transversaux qu’offrent les Ateliers Recherche Création (ARC), les mobilités à l’étranger des programmes Erasmus+  et de mobilité hors Europe, et les stages longs.

Les ARC, lieux de pratiques du projet, expérimentaux, transversaux, ouverts aux étudiants de communication/graphisme et de objet/espace, ont pour objectif de créer et d’optimiser les conditions d’émergence du projet personnel de l’étudiant. Ils permettent de croiser les aspects théoriques, plastiques et techniques des étudiants. L’étudiant choisit deux ARC dit de détermination (orientés sur son sujet de recherche et son option) et un ARC d’ouverture qui peut être extérieur à son option.
En fin de 4e année, l’étudiant aura en main les bases de recherche de son projet de diplôme.

La 5e année

La 5e année se développe autour du projet personnel de l’étudiant, de cours qui permettront de nourrir son projet et de penser à sa vie professionnelle future. L’obtention de 30 crédits dans l’année, soit 270 crédits au total, est requise par l’école pour la présentation au diplôme.

La présentation au DNSEP est précédée par un passage devant une commission qui décide, après un bilan, de la capacité de l’étudiant à soutenir son diplôme.
Le travail personnel de recherche donne lieu, d’une part, à la soutenance d’un mémoire, faisant l’objet d’une pondération substantielle dans l’obtention du diplôme final et, d’autre part, à la soutenance d’un travail personnel de production artistique. Les épreuves consistent d’une part en une présentation d’un mémoire et sa soutenance, d’autre part en une présentation dans l’espace du travail plastique de l’étudiant ; ainsi que d’une présentation critique de l’ensemble de la démarche.

La fin de la cinquième année est marquée par le diplôme national de fin de deuxième cycle : le DNSEP / grade Master, Diplôme national d’expression plastique certifié au RNCP au niveau I.

Découvrez les projets des diplômés 2019 ici.

Nature des enseignements

  • Approche plastique : projets à mener dans le cadre des ARC (6 par an à choisir dans nos propositions), construction d’un travail de recherche plastique singulière dans le champ du design visuel et du design volume
  • Culture générale : conférences autour d’une thématique renouvelée chaque année, rencontres avec des artistes et personnalités invités, ateliers sur la vie professionnelle
  • Méthodologie de la recherche et élaboration du mémoire de diplôme …
  • Langue : l’apprentissage de l’anglais se poursuit pour la préparation du séjour à l’étranger, pendant le séjour, puis sous la forme d’un « abstract », résumé du mémoire en anglais
  • Cours de Français : les étudiants étrangers, nombreux à l’ÉSAD, bénéficient de cours de français qui vont notamment les préparer à la présentation orale et écrite de leur diplôme.

 

Organisation des études

En résumé
  • une classe préparatoire
  • deux filières : Design visuel/graphique et design objet/espace
  • 1er cycle en 3 ans (DNA/grade licence)
  • 2e cycle en 2 ans (DNSEP/grade Master)
  • deux post-diplômes : professionnel ou recherche

Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette de présentation
Livret de l’étudiant
Livret programme des cours

Les enseignements à l’ÉSAD Orléans sont organisés autour de deux filières

  • Design visuel et graphique
  • Design objet et espace.

Les deux filières proposent des diplômes nationaux de mêmes niveaux avec un premier cycle de trois ans (qui délivre un DNA / grade Licence – Diplôme National d’Art) et un deuxième cycle de deux ans (qui délivre un DNSEP / grade Master – Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique).

La filière design visuel et graphique s’appuie sur un pôle image fixe (photo) et animée (cinéma/vidéo) et un pôle graphisme/édition.

La filière design objet et espace s’appuie sur un pôle volume/maquette et traite de l’objet, du mobilier, de l’espace, du paysage.

Les deux filières s’appliquent à trouver des transversalités et des projets communs. Les studios en dessin, représentation, infographie, multimédia, design interactif y contribuent, de même que le studio Culture générale qui propose des conférences pour tous les étudiants.

L’ÉSAD Orléans prépare ainsi des jeunes créateurs aux métiers du design : design d’objet, de mobilier, d’espace, d’interaction, de service, graphisme – print/écran/génératif, illustration, multimédia, photo, film d’animation, vidéo…

La diversité des domaines enseignés permettra à l’étudiant d’être à l’aise demain dans les différents secteurs de création et de prendre position en connaissance de cause dans la société civile. Au sortir de l’école, il peut être concepteur ou auteur, réalisateur ou acteur face à des clients, ce qui ne l’empêchera pas d’être pleinement artiste, s’il en a l’envie… et le talent.

Un post-diplôme permet de finaliser ses recherches en travaillant à son intégration professionnelle, dans le cadre de l’Unité de recherche de l’ÉSAD Orléans (ECOLAB). Il permet aussi de se préparer à un doctorat adossé à un laboratoire et à l’Unité de recherche ECOLAB.

CALENDRIER ACADÉMIQUE 2019-2020

Premier semestre : du 19 septembre 2019 au 31 janvier 2020
Vacances de la Toussaint : du 26 Octobre 2019 au 3 novembre 2019
Vacances de Noël : du 21 décembre 2019 au 5 janvier 2020
Grands Ateliers de Janvier : du 27 au 31 janvier 2020

Second semestre : du 10 février 2020 au 12 juin 2020
Vacances d’hiver : du 15 au 23 février 2020
Semaine internationale : du 6 au 10 avril 2020
Vacances de Pâques : du 11 au 26 avril 2020
Remise de diplômes : 2 juillet 2020

Stages et vie professionnelle

En résumé
  • Stage dès la 2e année
  • Accompagnement personnalisé
  • Incubateur de projets professionnels

Pour aller plus loin


Télécharger
Convention de stage
Convention post-diplôme professionnalisant
Avenant prolonger
Avenant raccourcir
Évaluation

Les stages obligatoires

Trois à quatre mois de stage en milieu professionnel sont requis durant le cursus. Ils commencent en 2e année et jusqu’en 4e année:

  • Ils font l’objet d’une convention et d’un rapport final
  • Ils sont sanctionnés par l’attribution de crédits

Censées confronter et conforter les recherches de l’étudiant dans ses études, ces expériences le préparent à mieux cerner les milieux de création et de production dans leurs pluralités et à mieux appréhender son insertion professionnelle ultérieure.

Les relations développées avec les milieux professionnels sont des occasions pour l’étudiant de vérifier, et approfondir le travail mené à l’école, en le confrontant à une réalité professionnelle.

Les conventions de stages sont disponibles à l’accueil de l’ÉSAD Orléans et en téléchargement libre à gauche de cette page. L’étudiant doit faire valider son projet de stage par le responsable de stage et son coordinateur et retransmettre la convention remplie au secrétariat pédagogique.

Quelles aides financières ?

Si vous choisissez d’effectuer votre stage à l’étranger, vous pouvez bénéficier d’une bourse Erasmus+ pour des mobilités en Europe et/ou de la bourse de la Région Centre-Val de Loire, MobiCentre, pour toutes les destinations.

Bourse Erasmus+ (mobilités en Europe):

Pays de destination Mobilité de stage de 2 à 12 mois
Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Royaume-Uni, Suède 420 €/mois
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal 370 €/mois
Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Pologne, Roumanie, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Turquie 320 €/mois

Bourse de la région centre (MOBICENTRE) (Mobilités en Europe et Hors Europe):

Pays de destination Mobilité de stage de 4 semaines minimum
EUROPE 175 €/mois
HORS EUROPE 262,50 €/mois

Chaque étudiant dispose d’un « crédit temps » à l’étranger de 12 mois, réparti tout au long du cursus de ses études supérieures. Il lui appartient de l’utiliser à son gré et en fonction de son cursus.

La vie professionnelle

L’ÉSAD Orléans a renforcé sa mission d’accompagnement de ses jeunes diplômés dans l’incubation de projets professionnels : développement de projet de diplôme, création d’entreprise (innovante, sociale et solidaire)…

Dès le 1er cycle, elle dispense des cours et fait intervenir des professionnelles du design, de la propriété intellectuelle etc., participe au dispositif Créa’Campus/Pépites.

L’école entretient des liens permanents avec les acteurs du développement économique et d’incubation du territoire de la région Centre Val-de-Loire, et les réseaux professionnels au niveau national et international.

Elle organise « Passerelle#design« , journée lors de laquelle futurs jeunes designers, Post-Ésad Orléans et professionnels dialoguent, créent des liens etc.

Le post-diplôme professionalisant (6e année)

Les étudiants diplômés du DNSEP de l’ÉSAD Orléans ont la possibilité de suivre une 6e année qui leur permet un parcours d’adéquation entre leur projet de création et leur projet professionnel, soit pour faciliter leur embauche, soit pour jouer le rôle d’incubateur de projet. Cette formation non diplômante a pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des diplômés.
Elle s’appuie sur les champs d’expertise de l’ÉSAD en terme de design, du signe à l’espace, avec une équipe pédagogique spécialisée et des partenaires institutionnels, centres de recherches, organismes professionnels et vise à compléter la formation des étudiants après leur diplôme en vue de développer leur insertion professionnelle. Ce post-diplôme s’adresse aux étudiants ayant un projet spécifique et les accompagne pendant un an pour la préparation de leur projet professionnel et la recherche d’un stage long de type pré-embauche.

ENGAGEMENTS ET SUIVI
1 – Entretiens mensuels avec les référents de l’ÉSAD
2 – Participation à l’organisation du colloque « Les écologies du numérique » (exceptés ceux qui sont en stage à l’étranger et qui ne pourraient vraiment pas faire un aller-retour)
3 – Évaluation des stages

CONDITIONS D’ADMISSION
– Être titulaire d’un DNSEP de l’ÉSAD Orléans
– Entretien d’entrée en post-diplôme professionnalisant : motivations, intentions stages
– Inscription administrative (septembre-octobre 2019)

PIÈCES A FOURNIR
– un CV
– une lettre de motivation
– des pistes de stages en lien avec le sujet de recherche du diplôme obtenu

Contact
Catherine Bazin
Responsable vie professionnelle
cbazin@esad-orleans.fr

La filière design visuel / graphique

En résumé
  • Pôle image fixe (photo) et animée (cinéma/vidéo)
  • Pôle graphisme/édition
  • 1ère année exploratoire
  • 2e et 3e année apprentissage des fondamentaux
  • 4e et 5e année parcours individuel

Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette de présentation
Livret de l’étudiant
Livret programme des cours 

La filière design visuel / graphique gère tous les aspects de la conception visuelle :

  • du signe à l’image
  • du dessein au dessin
  • du design graphique à la photographie
  • de l’image animée au cinéma d’animation
  • de l’édition au multimédia…

Elle s’appuie sur un pôle image fixe (photo) et animée (cinéma/vidéo) et un pôle graphisme/édition.

Elle a comme objectif de former de jeunes créateurs en capacité d’imaginer de nouveaux projets visuels comme de répondre à la commande.

C’est en cela qu’une école d’art et de design se différencie des écoles de communication et de publicité: la capacité de mener un projet, d’en connaître et comprendre les contraintes mais avec une exigence qui lui permet de mobiliser ses ressources créatives pour, si nécessaire, répondre autrement.

Représentation, illustration, communication par l’image, le dessin, la photo, le multimédia, toute entreprise ou collectivité a besoin de communiquer ses projets. Le potentiel de l’offre est donc important, particulièrement dans le numérique, et ce passage/ces aller-retour nécessaires du print à l’écran. Nos étudiants auront à affronter la concurrence, notamment savoir répondre rapidement à la demande. Nous avons la prétention de former des designers qui possèdent des outils mais sont surtout en capacité d’être force de proposition et laboratoire d’idées.

En premier cycle, le spectre des enseignements est large. Après une première année commune qui permet une exploration large et l’apprentissage des fondamentaux de tous les domaines artistiques, les années 2 et 3 insistent sur les cultures et techniques spécifiques liées aux mentions.

Dès l’entrée en deuxième cycle, le parcours individuel est la clé de voûte du suivi de l’étudiant. Les Ateliers Recherche Création (ARC) transversaux, les cours optionnels, permettent la construction d’un territoire singulier.

La filière design objet/espace

En résumé
  • Pôle volume/maquette
  • 1ère année exploratoire
  • 2e et 3e année apprentissage des fondamentaux
  • 4e et 5e année parcours individuel

Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette de présentation
Livret de l’étudiant
Livret programme des cours 

La filière design objet / espace gère tous les aspects de la conception en volume :

  • de l’objet à l’espace
  • du design quotidien au design prospectif
  • du design sensoriel au design d’interaction…

Elle s’appuie sur un pôle volume/maquette et traite de l’objet, du mobilier, de l’espace, du paysage.

Elle a comme objectif de former de jeunes créateurs en capacité d’imaginer de nouveaux projets intégrant l’analyse sociétale, la réponse aux usages et aux utilisateurs, l’éthique et la capacité d’entraîner l’entreprise dans des approches innovantes, inattendues.

C’est en cela que l’école d’art et design se différencie le plus des écoles techniques ou même des écoles d’art : le jeune designer professionnel doit savoir mener un projet, en connaître les contraintes mais posséder une méthodologie qui lui permette de mobiliser ses ressources créatives pour, si nécessaire, répondre autrement.

Les connaissances des représentations, graphiques comme numériques, la compréhension des langages des formes et de ceux du code, le recours aux bonnes compétences et à l’équipe pour connaître la complexité de ces techniques et ne pas s’en contenter est un enjeu essentiel pour le jeune designer aujourd’hui / demain – et donc de notre formation.

En premier cycle, le spectre des enseignements est large. Après une première année commune qui permet une exploration large et l’apprentissage des fondamentaux de tous les domaines artistiques, les années 2 et 3 insistent sur les cultures et techniques spécifiques liées aux mentions.

Un parcours adapté architecture/design a été ouvert début 2018 en collaboration avec l’ENSAPVS.

Dès l’entrée en deuxième cycle, le parcours individuel est la clé de voûte du suivi de l’étudiant. Les Ateliers Recherche Création (ARC) transversaux, les cours optionnels, permettent la construction d’un territoire singulier.