Archives pour la catégorie L’école

Édito

Journées portes ouvertes les 1er et 2 février 2019!

Qu’y a-t-il derrière les portes de l’ÉSAD ?
Qu’est-ce qu’une école d’art ?
Qu’est-ce qu’on y pratique ?
C’est quoi le design ?
C’est quoi le graphisme ?
Un éco-quoi ?

L’ÉSAD Orléans, c’est avant tout un lieu de questionnements,
d’interrogations, d’investigations, d’expérimentations, de recherches…
C’est un lieu où la question du design pose celle de la création,
C’est un lieu où vont naitre des projets, des idées, des concepts,
C’est un lieu qui choisit le sensible et l’imaginatif pour s’interroger et construire
ensemble le monde de demain : comment penser notre environnement, celui
du quotidien, celui de l’urbain, celui du paysage ?

C’est un lieu où se forment les nouvelles générations d’étudiants, futurs
designers, aptes à s’inquiéter, à s’engager, à raconter, à fabriquer, à produire, à créer …

Mais au fait, comment rentre-t-on à l’ÉSAD ?
Faut-il passer par une classe Prépa ?
Pour en savoir un peu plus :
Conférences vendredi à 17h,
Samedi à 10h30 et 14h30.

Et que fait-on après l’ÉSAD ?
Les anciens de l’ÉSAD ont créé une association : POSTÉSAD Orléans.
Ils vous raconteront leurs aventures de graphistes, architectes d’intérieur,
artistes, web master, créateur de start-up, enseignant, directeur artistique …
Samedi à 12h30.

L’École Supérieure d’Art et de Design d’Orléans est un Établissement public
de coopération culturelle (EPCC) dédié à l’enseignement supérieur artistique.
Elle fait partie du réseau des écoles d’art publiques du ministère de la Culture.
Elle propose deux filières (design visuel et graphique ; design objet et espace),
des parcours spécifiques (notamment en architecture),
et délivre des diplômes nationaux : DNA grade Licence (Bac +3) et DNSEP
grade MASTER (bac + 5, RNCP 1).

Son unité de recherche, ÉCOLAB, a vocation à structurer, à orienter,
à développer et à co-construire des programmes et des projets de recherche
en design, en relation avec des institutions de recherche au niveau régional,
national et international.

Comptant une cinquantaine de professeurs et assistants d’enseignements
pour près de 300 étudiants, l’ÉSAD Orléans se distingue par sa spécificité
design, au sein des enseignements supérieurs artistiques français.

Bienvenue à l’ÉSAD, École supérieure d’art et de design d’Orléans.

Jacqueline Febvre
Directrice générale
ÉSAD Orléans

 

Programme:
Vendredi 1er février : 13h/20h
– 14h30-15h « Mon projet de diplôme en 3mn chrono » : présentation des sujets par les 5e année
– 16h-16h30 « Mon projet de diplôme en 3mn chrono » : présentation des sujets par les 5e année
– 17h Conférence « L’enseignement à l’ÉSAD Orléans »
– 18h-19h « Mon projet de diplôme en 3mn chrono » : présentation des sujets par les 5e année

Samedi 2 février : 10h/19h
– 10h30 Conférence « L’enseignement à l’ÉSAD Orléans »
– 12h rencontre avec de jeunes diplômés – association POSTÉSAD Orléans
– 14h30 Conférence « Classe prépa ou 1ère année? »

Les étudiants et équipes pédagogiques seront présents sur les deux jours pour vous faire découvrir l’École et les travaux et projets de l’année.

Retour en images sur les JPO 2018!

Crédits photo: Sandro Ostolidi et Ketsana Phetdara, étudinats en 1ère année

Les équipements

En résumé

  • 7 ateliers techniques
  • Un amphithéâtre
  • Une bibliothèque spécialisée
  • Une galerie
Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette de l’École.
Le Livret de l’étudiant.
Livret programme des cours.

Une école orientée design doit avoir les équipements liés à ses ambitions, et l’ÉSAD Orléans, avec le soutien de la Ville et de ses partenaires, a largement investi ces dernières années dans l’équipement des ateliers techniques, lieux de vie et de travail permanents. Dès la première année, Les élèves sont formés par une initiation /sensibilisation à un grand nombre d’ateliers . Ils se familiarisent ainsi avec le matériel et les obligations de sécurité.
Les Ateliers techniques sont les lieux d’apprentissages où se croisent acquisition des connaissances, expérimentation et production. Les techniques et leurs usages y sont abordés parallèlement à la culture et l’histoire des supports.

L’école dispose aujourd’hui d’un parc de plus de 110 ordinateurs, d’un équipement en imprimantes grand format et d’ateliers maquettes, bois, métal, prototypage, gravure, modelage, infographie, 3D, photo, vidéo, et code-multimedia.

Atelier maquettes (bois, métal, prototypage)

Cet atelier est un lieu pédagogique qui enseigne la maquette comme moyen d‘expérimentation. Son équipement permet de réaliser des exercices pratiques et de concevoir des projets nouveaux d’objets, d’espaces, de constructions.
Il met à disposition des étudiants des outils et des machines. Ceux du gros œuvre et de la menuiserie : ponçage, découpe de matériaux divers ; ceux de l‘assemblage, des finitions et des petites manipulations : établis de travail, panoplie d’outils destinés à couper, percer et poncer. Une salle est réservée à l’usinage 3D (imprimante numérique), au thermoformage et à la peinture.
L’atelier maquette est doté d’une cabine de peinture équipée d’un compresseur avec pistolet et aérographe.
L’atelier métal permet de réaliser des travaux d’assemblage et de soudure.
Des techniques de façonnage, d’assemblage ou de découpage y sont enseignées et pratiquées.

Atelier gravure

L’atelier de gravure permet la taille douce et la taille d’épargne. Il est le lieu d’initiation technique, de tirages d’éditions et de réalisation de projets et de portfolios. Les différentes techniques pratiquées sont la taille-douce, le burin, la pointe sèche, la manière noire, l’eau forte, l’aquatinte et le vernis mou, la taille d’épargne, la xylogravure, la linogravure et le gaufrage. L’articulation avec les autres enseignements s’effectue par le biais d’une relation privilégiée avec les cours de dessin et la recherche plastique, notamment dans des projets d’édition permettant d’associer les ateliers de gravure, d’infographie et de sérigraphie. La sérigraphie peut se pratiquer sur des presses de petite taille. Une imprimante Riso utilise la technologie de la sérigraphie numérique et permet de faire fonctionner un atelier de micro-édition.

Atelier modelage

L’atelier de modelage et moulage utilise trois matériaux principaux : terre, plâtre et cire. Il permet : les moulages en élastomères, les moules en plâtre, les moules pour la céramique et les moules creux perdus, la sculpture et le prototypage (recherches formelles en volume).
Matériel : deux fours, dont un « Nabatherm » à quatre faces chauffantes et un four pour les essais céramiques.
L’atelier a une capacité d’accueil de 40 personnes (20 postes de travail).

Atelier Photo

L’atelier de Photographie se compose de trois lieux de création complémentaires : un studio de prise de vues, un laboratoire argentique et un studio de traitement et d’impression de l’image numérique.

Atelier Vidéo/cinéma d’animation

L’atelier vidéo permet l’initiation aux différentes étapes de la production et de la post-production audiovisuelle à l’heure du numérique (tournage, éclairage, captation sonore, montage, mixage …).

Atelier infographie / multimedia

L’Atelier infographie de l’école est un lieu transversal de création et de mise en forme de projets. Les équipements permettent la saisie de documents, la manipulation, la conception et la communication de projets inscrits dans le cursus des différentes années.
On y trouve les logiciels de retouche d’image, de graphisme, de publication assistée par ordinateur, de conception 3D, de fabrication assistée par ordinateur…

Un atelier d’impression numérique

L’atelier d’impression numérique, équipé de plusieurs traceurs de grands formats, est un relais majeur pour le suivi des projets mis en œuvre par les différents pôles ou ARC.

Un amphithéâtre

L’ÉSAD Orléans dispose également d’un amphithéâtre équipé pour des conférences et projections

Une bibliothèque spécialisée

Étudiants et enseignants de l’ÉSAD Orléans ont accès à un fonds documentaire de plus de 8000 ouvrages (monographies d’artistes, catalogues d’expositions, philosophie, esthétique, etc), 28 abonnements en cours à des revues spécialisées sur le graphisme, le design, l’architecture, l’actualité culturelle, ainsi qu’aux mémoires des étudiants diplômés.

Une Galerie

Depuis novembre 2009, la Galerie de l’école accueille des programmes d’expositions ouvertes sur la création contemporaine. Ces expositions permettent d’aborder l’œuvre en tant qu’objet, espace en deux et trois dimensions, projet (dessin, maquette, images numériques), œuvre immatérielle, photographique ou sonore.

Des espaces de travail et d’exposition

Des espaces dédiés permettent à chaque étudiant de disposer tout au long de l’année d’un espace de travail adapté au sein de l’école afin d’y concevoir et réaliser ses projets personnels. Des salles d’accrochage pédagogique leur permettent par ailleurs de présenter leurs travaux lors des évaluations ou des passages de diplômes dans des conditions professionnelles.

Les équipes

L’École supérieure d’art et de design d’Orléans accueille 300 étudiants sous la responsabilité d’une équipe de 80 personnes:

 

Jacqueline Febvre : Directrice générale

Formation
DEA en Histoire des Techniques, CDHTE CNAM Université, Paris
Ecole d’Arts Appliqués Duperré, et ANAT/Atelier National d’Arts Textile, Paris
Licence en Chimie /Biologie, Université de Paris VII Jussieu
Biographie
Titulaire d’un DEA en histoire des techniques et diplômée en design textile (ANAT), Jacqueline Febvre était précédemment enseignante en design dans des écoles d’art et design. Elle a dirigé l’APCI (Agence pour la Promotion de la Création Industrielle) à Paris plus de 10 ans (Création et lancement de l’Observeur du design/ des guides Panorama design France, coordinatrice de l’exposition Design Miroir du siècle au Grand Palais et de différents programme de valorisation du design). Elle a démarré sa carrière en créant et dirigeant une entreprise de textile.
Elle est l’auteur de plusieurs guides sur le design et de nombreux articles.
Elle a été conceptrice de nombreuses expositions dont « Changer d’ère» (Cité des sciences et de l’industrie, Paris, octobre 2006 -aout 2007) dont elle a été co-commissaire avec O2France/Thierry Kazazian.

Patricia Pujol : Secrétaire générale
Frédéric Mary : Directeur des études

Catherine Bazin : Relations extérieures et partenariats pédagogiques
Cindy Caudron : Secrétariat de direction
Delphine Dupoux : Secrétariat pédagogique
Doris Géraud : Affaires administratives et suivi des relations internationales
Xavier Girard : Coordination de la classe Préparatoire aux métiers de la création
Patricia Leroux : Secrétariat pédagogique
Corinne Picard : Comptabilité et achats

Julie Quesnel : Relations internationales et communication.   communication@esad-orleans.fr

Lou Dje
Laurent Bizien

Michaël De Looze : Régisseur
André Maria : Maintenance bâtiment
David Jugi : Maintenance bâtiment.

Annick Moulin : Agent d’entretien
Bruno Perdoux : Agent d’entretien
Maryse Tranchet : Agent d’entretien

Boris ADAMCZYK : technicien réseau

+

Stéphane BÉRARD, responsable de atelier vidéo-son

Formateur des techniques de vidéo et images animées, logiciels
Vidéaste
DNSEP Orléans option communication

Marlène BERTOUX, responsable de l’atelier infographie

Formatrice des techniques de mise en page, PAO, impression
Graphiste et infographiste
DNSEP Orléans option communication

Clémence BRUNET : responsable de l'atelier impression

Imprimeure, formatrice aux techniques d’impressions numériques, conseil en pré-presse.
Designer et co-gérante de l’atelier :13
DNSEP art
BAC Pro industries graphiques

Paul DE LANZAC, responsable de l'atelier photo

Artiste photographe, utilisant principalement l’image documentaire pour aborder la représentation du travail.

Diplômé (DNSEP) de l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne – site de Rennes. »

www.pauldelanzac.fr/

Florent DELOISON, responsable de l'atelier numérique

Florent Deloison a étudié à l’école d’art d’Aix en Provence, à la School of the Art Institute de Chicago et à l’école nationale supérieure des Arts décoratifs. Il vit et travaille à Paris où il enseigne le code et le design numérique à l’ENSCI – Les ateliers.

Il a exposé en France et à l’étranger, lors de festivals ou au sein d’institutions (Centre Pompidou, Le 104, Gaîté Lyrique, printemps de Bourges…).

Stéphane DÉTREZ, responsable de l’atelier maquettes et prototypes

Formateur des techniques de maquette et prototype
Designer, Diplômé de l’ISD Institut supérieur du design, Valenciennes

Camille LEGRIFFON, responsable de l’atelier métal-matériaux durs

Formateur aux techniques de métal et matériaux durs
BAC Pro de chaudronnerie
CEAP ÉSAD Orléans

Madi KASSAY : Ateliers bois et maquette

+

Virginie PÉCHARD, responsable de l’atelier modelage/moulage

Fondeur et tailleur de pierre, plasticienne
DNAP EBA Lorient
Formatrice des techniques de modelage, moulage, matériaux souples

Marek ZAROSLINSKI, Responsable de l’atelier 2D-3D & dessin technique

Architecte DPLG
DNSEP Orléans option Objet
Formateur aux techniques représentation de 3D,

Marie Danse : Bibliothécaire-documentaliste
Angélique Swierczynski : Bibliothécaire-documentaliste

Laurent BAUDE, photographe

Enseignant en photographie et impression numérique.
Suivi des ateliers techniques premier cycle. Suivi de l’Arc médius locus en 2e cycle. Cours théoriques sur la colorimétrie dans l’impression numérique.
Formation
Diplômé en photographie, en arts plastiques
Maîtrise en Arts appliqués photographie numérique
Biographie
Laurent Baude a rejoint l’IAV en 2007. Il était précédemment technicien d’enseignement artistique à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg où il a animé un atelier de photographie et un atelier d’impression numérique grand format, il y retourne ponctuellement comme intervenant en workshop de photographie.
Il a travaillé comme photographe intégré de l’administration (Ministère de la Culture, Bibliothèque Nationale, Département du Val d’Oise) pour des services liés à la conservation du Patrimoine (Inventaire, Archives, Archéologie, Musées…)
Il participe régulièrement comme photographe, réalisateur audiovisuel ou graphiste à des opérations de médiation culturelle et de mises en valeurs du Patrimoine culturel : publications diverses, audiovisuels, expositions.
Parallèlement, il a développé une pratique de photographe plasticien jouant avec l’objet et l’espace photographique et anime depuis quelques années des ateliers de créations artistiques en milieu scolaire.

Olivier BOUTON, plasticien designer

Enseignant espace volume année 1
Enseignant en design volume années 2, 4 et 5
Formation
Post-diplôme ENBA Lyon : séjours à Dessau, Milan, Marseille et Fes
Diplômes de l’école nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon : DNAP-DNSEP option design
Restaurateur – ébéniste dont formations et diplômes en ébénisterie et menuiserie

Biographie
Il a développé une série d’expériences professionnelles en tant que plasticien et designer. Il exerce une activité de designer en indépendant et développe différentes collaborations.
2006 / co-fondateur des Pebbles
2004 / co-fondateur de l’atelier Redig, structure d’édition, de recherche et de production en arts plastiques, graphisme et design
2000 / co-fondateur du groupe Dig Ding Dong, laboratoire de design et communication
1997-2000 / membre du groupe 3/4 face, Structure regroupant 12 créateurs en France et au Mexique (design graphique, design d’espace, art contemporain, photographie et nouvelles technologies)
2008 / sélection Observeur du Design, Paris
2006 / prix du public de la Biennale de design de Saint Etienne
2003 / trophée Colt, catégorie installation éphémère, festival lumière de la Ville de Lyon
1998 / aide à la Création, DRAC Rhône Alpes
1995 / prix Linossier Lyon ENSBAL

Rafal BORKOWSKI, peintre, plasticien

Enseigne le dessin en années 1, 2 et 3
Formation
Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, IAV d’Orléans.
Diplôme d’École d’Arts Plastiques à Gdynia, option sculpture.
Biographie
Né à Gdansk en Pologne.
Depuis 2000, professeur de dessin à l’ÉSAD Orléans. Coopération avec l’Académie des Beaux-Arts de Gdansk, filière sculpture et peinture, l’Académie des Beaux-Arts de Wroclaw, filière arts graphique. Depuis 2011, membre d’un groupe de recherches réunissant des artistes et des professeurs des écoles supérieures d’arts des Pays Baltes, « Drawing – Real Space – Space Created.
Animateur de plusieurs événements culturels, artistiques et de conférences en France et en Pologne. En coopération avec de nombreuse associations artistiques en France et dans les Pays Baltes.

Sophie CARLES, photographe

Enseignante en photographie à l’ÉSAD Orléans depuis 2016

1ère année

Formation
Diplôme de prise de vues photographiques aux Gobelins (1993).
Licence Arts plastiques/Photographie (2015) et Master Photographie et Art contemporain (2017), à l’Université Paris 8.

Biographie
Activité de photographe indépendante (publicité et architecture) à Orléans depuis 2001.

Expositions personnelles et collectives, notamment à la Collégiale Saint Pierre-le-Puellier, à Orléans, en 2012, et à la galerie le Pays Ou le Ciel est Toujours Bleu (POCTB), à Orléans, en 2017.

Marie COMPAGNON, plasticienne designer

Coordinatrice 2e année Design Objet / Espace

Approche de l’espace année 1
Design objet/espace : projet objet/espace année 2, projet espace et suivi projets personnels année 3
ARC Nouveaux territoires année 4

Formation
Diplômée CESAIP, Ecole Camondo,1999 (Certificat d’études supérieure architecture intérieure et Design).

Biographie
Sa pratique a débuté par des collaborations en agence d’architecture (Atelier Canal, Patrick Rubin) et de design, (Ronan et Erwan Bouroullec).
Depuis 2005, elle mène une pratique et ses recherches ont étés présentées lors d’expositions personnelles et collectives, dans des lieux d’Art (A suivre…Lieu d’Art, Les Glacières à Bordeaux ; La Tannerie en Bretagne ; Six Elzevir à Paris ; Chyofuku Art Space  et Université de Fukuoka, au Japon).
L’habitabilité est son thème de prédilection mais elle a choisi de l’explorer dans des contextes multiples : projets prospectifs (Alphabet, petite architecture articulée, appel permanent du Via, 2005), éditions grands public (collection de vinyle adhésive pour WallDesign, 2007 ; jeux de construction habitables pour Mon Petit Art, depuis 2009), collaborations personnalisées (scénographies pour la compagnie objet chorégraphique, 2008 et 2009 ; stand commercial pour Texxa, 2012, 2016), installations artistiques (Chainmail paper, 2009 ; Une chambre à soi, 2012).
Lauréate d’un appel permanent du VIA en 2005 avec Alphabet, Petite architecture articulée.

Philippe COSTARD, designer

Enseignant en forme et structure et bionique années 2 et 3 Design Objet/Espace

Formation
Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs à Paris

Biographie
Philippe Costard fonde son agence Synergie Design en 1983 , spécialisée dans le design industriel de produits de grande consommation. Il dirige une équipe de designers qui travaillent sur les sujets les plus variés : coutellerie, cuisine, tracteurs, aménagements de bateaux, réfrigérateurs, packaging, luxe. Il développe au sein de son agence une approche créative du projet design à travers la maquette.
Passionné par les technologies de fabrication, il intègre celles-ci dès le début de la conception des produits en tant que démarche créative. Il est consultant pour de nombreuses entreprises étrangères dans le cadre de la définition de nouveaux produits. Il enseigne la structure des matériaux et la relation qui existe entre la forme et la résistance d’une pièce, ainsi que le design industriel dans plusieurs écoles (Ensci, Camondo). Il enseigne aussi la bionique structurelle et ses applications dans le cadre du projet de design.

Emmanuel CYRIAQUE, éditeur

Coordinateur 5e année design visuel / graphique

Histoire de l’art, ARC Méthodes, suivi de diplômes année 5 (DNSEP/MASTER)

Formation
DEA d’études cinématographiques – Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
DEA Philosophie – « L’intersubjectivité chez Husserl » Université Sorbonne Paris IV

Biographie
Editions Hyx, directeur éditorial : mise en place de la politique éditoriale, directeur des collections, suivi de projets et ingénierie culturelle. Les éditions Hyx publient des ouvrages souvent bilingues dans les domaines de l’architecture, de l’art contemporain, des cultures numériques et de la philosophie.
Architecture : Trois collections – FRAC Centre, restitutions et Hors Collections – interrogent l’architecture, à travers des monographies, des essais, des traductions de textes fondamentaux et des catalogues d’expositions (Centre Pompidou, Cité de l’Architecture et du patrimoine, etc.)
Art contemporain : La collection o(x) rassemble des monographies selon un double principe de livre d’artiste et d’essai critique.
Exposé : Projet fondateur des Editions Hyx, la revue d’art contemporain et d’esthétique Exposé aborde dans chaque numéro une thématique transversale. La revue constitue un outil de référence en même temps qu’une source inédite de textes et d’images.
Philosophie : La collection Ressources offre l’accès à des textes expérimentaux favorisant une dimension de recherche.
Cultures numériques

Panni DEMETER, graphiste

Coordinatrice 3e année design visuel / graphique
Enseignante en design visuel et graphique
Années 3, 4 et 5 : typographie, expression visuelle, tutorat diplôme

Formation
Diplôme de la Fachhochschule für Gestaltung Schwäbish Gmünd, Allemagne

Biographie
D’origine hongroise et allemande, Panni Demeter poursuit ses études en Allemagne. Sa curiosité la conduit à découvrir des cultures différentes en vivant à Philadelphie (États-Unis), à Amsterdam, à Londres puis à Paris, où elle finit par s’installer en 2001. Après avoir travaillé pour Intégral Ruedi Baur, Visuel design Jean Widmer et la Compagnie Bernard Baissait, elle développe son atelier de design graphique en abordant tous types de supports depuis 2004.

Fanny DRUGEON, Historienne de l’art

Classe Préparatoire aux métiers de la création
Initiation à l’Histoire de l’art

Biographie
Doctorat d’histoire de l’art, Université François-Rabelais, 2007

Docteure en Histoire de l’art contemporain, chercheuse associée au Labex Création, Arts et Patrimoines et au Laboratoire InTRU de l’Université François Rabelais (Tours), Fanny Drugeon mène des recherches sur les questions de spiritualité, les interactions entre son et arts visuels, ainsi que sur la notion de déplacement comme formation et comme pratique artistique. Elle enseigne depuis de nombreuses années (Les Arcades, Issy-les-Moulineaux, École du Louvre…) et contribue régulièrement à des revues spécialisées (Roven, Critique d’art, Terremoto, L’Estampille l’objet d’art…), ouvrages (direction de L’art actuel dans l’Eglise, Ereme, 2012…) et catalogues d’exposition (Sarkis – Passage, Paris, éd, du Centre Pompidou, 2010 ;  Le Temps de l’écoute, Nice, Villa Arson, 2011 ; Modernités plurielles, Paris, Centre Pompidou, 2013…).

Ludovic DUHEM, docteur en philosophie, chargé de la recherche

Enseigne la philosophie et la sociologie

Formation
Maîtrise d’arts plastiques
Maîtrise de philosophie
DEA de philosophie mention esthétique
Doctorat de philosophie
Chercheur invité, puis chercheur en philosophie Université Lille 3

Biographie
Le pas, le souffle, la trace sont les principaux champs de recherche de son travail de plasticien. Peinture, sculpture, photographie et installation interactive sont leur mode d’existence et de rencontre. Le corps, la mémoire, la voix, qu’il s’agisse de moi ou d’autrui, expriment, portent, modulent, tranchent, oublient, le pas, le souffle, la trace. La lumière, la couleur, le matériau, le rythme du geste et la syncope de l’espace, y sont par ailleurs intimement engagés.
Le souci du peu, de l’affleurement, de ce qui point à même son retrait, mais aussi de ce qui brise et coupe, à l’usure ou brutalement, suscite des rencontres avec la musique, électro-acoustique notamment, avec la danse aussi, plus récemment.
Une poésie, technologique, est tentée.
Réalise des expositions en Belgique et en France et publie de nombreux ouvrages et / ou articles.

Andrea EICHENBERGER, docteure en anthropologie, photographeEnseignant(e) en photographie.

Interventions en premier et deuxième cycles, suivi des diplômes.

Formation
Docteur en Anthropologie, Université Paris VII / Universidade Federal de Santa Catarina (Brésil)
Maîtrise et DESS en ethnologie, Université Paris VII
Diplôme supérieur d’Arts Plastiques, Universidade do Estado de Santa Catarina (Brésil)

Biographie
Née à Florianópolis, Brésil, vit et travaille entre sa ville natale et Paris. Cherchant à faire dialoguer art et anthropologie, photographie et vidéo, images et textes, Andrea place la question de la rencontre au cœur des projets qu’elle développe, au Brésil ou en France. En 2013, elle a été lauréate du Prix Funarte Femmes dans les Arts Visuels/Ministère de la Culture, Brésil et, en 2012, du Prix UPP/Dupon Découverte, à Paris.
A la suite de son doctorat en anthropologie, elle poursuit ses projets personnels en lien à la photographie tout en réalisant des commandes, des résidences artistiques et de la recherche. Ses travaux ont été présentés dans différents endroits, en France et à l’étranger, comme au festival Photaumnales, à Beauvais, au Bleu du Ciel Centre de Photographie Contemporaine, à Lyon et à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, à Paris. Ils font partie des collections telles que celles du Museu de Arte de Santa Catarina (MASC), Museu da Escola Catarinense (MESC), Casa dos Açores Museu Etnográfo SC, Museu Théo Brandão AL, au Brésil.

José FERREIRA, designer

Enseigne le design éthique en année 4 dont un cours avec  les étudiants internationaux.

Formation
2010 Doctorat en Arts & Sciences de l’Art, université Paris1-Sorbonne
DEA en Arts Plastiques, université Paris1-Sorbonne
1989, diplôme en Design Industriel, Ensci-Les Ateliers, Paris
1983-84 classes préparatoires maths-physique, Paris

Biographie
Sa formation en Design industriel complète sa démarche artistique d’une rigueur méthodologique et son intérêt pour la prise en compte, en amont, de « l’observateur » (qu’il persiste à vouloir appeler l’observ’acteur). José Ferreira enseigne le Design dans diverses écoles en France depuis 1994 et concentre son action pédagogique sur les questions d’éthique.
Il se passionne pour les sciences, les arts, la grammaire, les civilisations précolombiennes, Salvador Dalí (à qui il a déjà consacré 3 livres), le blues, le rock, la musique la danse, les langues vivantes (il en parle 4), la pédagogie, le Surréalisme, les jouets Kinder, etc.
Actuellement, sa recherche plastique se concentre sur la question de la perception de mouvement illusoire.

Andrée FUREY, professeur d’anglais

Enseigne l’anglais

Biographie
Bilingue anglais-français, de langue maternelle anglaise, Andrée Furey a l’équivalent d’un Master d’Anglais. Elle alterne les traductions avec la formation continue au sein d’entreprises et l’enseignement à l’AFTEC et à l’ÉSAD.

Dominique GARROS, plasticienne

Enseigne la peinture/couleur (année 1)

Biographie
Diplômée de l’IAV, Dominique Garros est peintre. Elle est membre fondateur de l’association Couleurs Vinaigre à Orléans et intervient dans de nombreuses actions sociales et collectives en tant que plasticienne.

Nicolas GIRARD, graphiste

Enseigne le graphisme en années 2 et 3

Formation
Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en 1987, section communication visuelle.

Biographie
Nicolas Girard a travaillé chez Grapus puis chez Visuel design pendant 2 ans. Il a créé en 1990 avec Agnès Colombier (ESAG) l’atelier de conception graphique Zéro 2. Cet atelier travaille principalement dans les domaines institutionnels et culturels (institutions publiques, musées, ministères) et parfois pour le secteur industriel, pour la conception d’identités visuelles globales et aussi sur des programmes de communication événementielle pour des festivals, des événements, des théâtres, des concerts.
Travailler avec et sur la typographie est un des moteurs de la production de l’Atelier.
Zéro 2 s’est fait connaître sur des gros programmes de signalétique : analyse des besoins, conception des principes graphiques, conception du mobilier signalétique, suivi de chantiers.
Il enseigne à l’ÉSAD Orléans et à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne la Vallée.

Etienne HERVY, journaliste, culture graphique, XXIe siècle

Enseignant Histoire du graphisme, année 3
Actualités du Graphisme

Formation
Diplôme de l’Institut Français de Presse, 2001, Paris
Diplôme d’Études Appliquées, lettres modernes,
commissaire d’exposition, auteur, intervenant,

Biographie
2010-2016 Directeur artistique et délégué général du festival Chaumont design graphique, Directeur du Pôle graphisme de la ville de Chaumont, Chargé de la préfiguration du Centre international du graphisme.
Journaliste, rédacteur en chef de la revue étapes :
publication dédiée au design graphique et à la culture visuelle. Parution mensuelle en français et éditions trimestrielles en anglais, chinois et espagnol, 2001 – 2009, Paris
Enseignant auprès des étudiants
ÉSAD – école supérieure d’art et de design, 2015, Reims
ESAC – école supérieure d’art et de communication, 2014, Cambrai
ÉSAD – école supérieure d’art et de design, 2009, Amiens
ENSAD – école nationale supérieure des arts décoratifs, 2008, Paris

Maurice HUVELIN, cinéaste, scénariste

Responsable de l’atelier cinéma/vidéo/film d’animation
Enseignement vidéo, film d’animation, scénario (années 2, 3, 4 et 5)
ARC, Studio, 5e année suivi des diplômes
Formation
DNSEP option cinéma, avec mention pour l’enthousiasme et la volonté d’une approche cinématographique complète. Etudes d’art dramatique à Orléans.
Formation scénariste à Paris et Annecy.
Biographie
Après des études d’art à Orléans, Maurice Huvelin produit et réalise une quarantaine de films poétiques et idiots, primés dans de nombreux festivals internationaux et diffusés sur Arte ou Canal+. Depuis 1985, il développe également la création de spectacles interactifs autour de la comédie et du cinéma. Il est auteur et créateur de la série animée « Bigshot » et travaille actuellement sur la production d’une web-série (comédie fantastique).
Producteur indépendant et comédien. Auteur et réalisateur de nombreux films primés en festivals (Mar Del Plata, Nevers, Evreux, Villeurbanne, Bischheim…) et diffusés sur Canal+ ou Arte. Il développe la création de spectacles interactifs autour de la comédie. Il collabore à la mise en scène et à la direction artistique de festivals (café-théâtre, chanson, cinéma). Il réalise des vidéos, films d’animation et/ou créations sonores pour des installations, spectacles, expositions, performances, ateliers audiovisuels, chaînes télévisées, commandes d’artistes ou institutionnelles. Il intervient au Studio cinéma de l’école nationale supérieure d’art de Paris-Cergy. Il se consacre actuellement à l’écriture de scénarios pour le cinéma et la télévision.

Véronique JAUTEE, conceptrice multimédia

Chargée des enseignements : écriture interactive, conception multimédia
Années 2, 3 et 4
Studio  » images animées », ARC ECOTOPE, année 5 suivi des diplômes.
Formation
DNAP école des beaux-arts, département Art, option sculpture, Caen
DESS « chef de projet multimédia » – université de Paris 13
DEA « enjeux sociaux et technologies de la communication » – université Paris 8
Ingénierie pédagogique – Axe Management Paris
Programmation Flash – Aexpmil Paris, environnement Arduino – Main d’œuvre Saint Ouen (Seine St Denis), environnement Pure Data – Main d’œuvre Saint Ouen (Seine St Denis)
Biographie
Enseignement et encadrement pédagogique à l’École Nationale supérieure de Création Industrielle (ENSCI), Paris, Master « création en nouveaux médias »
Chargée de cours Université Paris 13
Conception off-line et on-line
Développement d’actions et de projets dans le domaine de l’Internet citoyen
Iconographe/documentaliste : agence photo « Sea and See »
De 1984 à aujourd’hui, graphiste/illustratrice freelance : presse, édition, communication, web
Télérama, l’Unicef Armand Colin, Laffont, Retz, Nathan, Hachette, Hatier, Institut du Monde Arabe, l’Expansion, Moto Revue, L’autre journal, FR 3 Normandie

Caroline KASSIMO-ZAHND, designer nouveaux médias

Coordinatrice 4e année design visuel / graphique

Enseigne le design interactif et la création multimédia.

Enseignante à l’ÉSAD depuis janvier 2006

Formation
MS (3ème cycle CGE) « conception en nouveaux média » – ENSCI
Diplôme national supérieur d’arts plastiques spécialité multimédia – ENSBA
Hypokhâgne et khâgne lettres classiques option arts – Lycée Condorcet Paris

Biographie
Designer nouveaux medias indépendante, fondatrice du Studio KazaH, agence de design interactif (web design, interaction design et recherche)
Certains de ses travaux ont été exposés à ICHIM, Berlin, à la Biennale du design de Saint-Etienne ou encore dans la galerie Artahead à Bâle. Plusieurs projets sont en cours dont une adaptation multimédia en ligne des « fragments d’un discours amoureux » de R. Barthes, ou encore « les neuf clefs » jeu ludoculturel autour d’un monument du patrimoine.

Didier LAROQUE, docteur en Urbanisme, HDR

Histoire de l’architecture en année 3, ARC « Méthode » en année 4 et suivi des diplômes année 5

Formation
Architecte DPLG
Ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome
Docteur en urbanisme

Biographie
Enseignant habilité à diriger les recherches ; titre de l’habilitation : Sublime et architecture – Recherche pour une esthétique ; 2010, Université Charles de Gaulle-Lille III ; Membre associé au Centre d’histoire de la philosophie moderne (CNRS-UPR 76) ; Inscrit sur la liste de qualification aux fonctions de professeurs des universités par la section 18 du C.N.U. (n° de qualification : 11118090517). Codirecteur du Master « Ville, architecture et patrimoine » département d’histoire et civilisations comparées de l’Université Paris VII Denis Diderot ; Membre du Conseil doctoral de l’Université Paris VII Denis Diderot.
Maître-assistant à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Val de Seine. Parmi les recherches : Le Paysage et la question de l’ornement, recherche financée par la D.A.P., dirigée par Baldine Saint Girons (Université de Paris X) et l’IAV/ÉSAD Orléans, avec le concours de Paris X, de l’Institut d’arts visuels et de l’Association Horizon Paysage (1999-2003)
Principales publications : Gravitas (Rome, 1990), Le Discours de Piranèse (Paris, 1999), Le Temple (Paris, 2002), Paysage et ornement (dir. avec B. Saint-Girons, Paris, 2005)
Publié récemment : Sublime et architecture. Recherche pour une esthétique (éditions Hermann, Paris, 2010) et Réflexions sur l’architecture (éditions Manucius, Paris, 2010).

Jean LECOINTRE, illustrateur, auteur, réalisateur

Enseignant en illustration en classe prépa, année 1,2 et 3

Formation
Diplômé de Penhingen / E.S.A.G. (Ecole Supérieure d’Art Graphique)

Biographie
Illustrateur, auteur, réalisateur,  Jean Lecointre a développé une série d’expériences professionnelles dans différents domaines :

Illustration presse / édition /web (Collaborations avec : Libération, Le Monde, Les Inrockuptibles, XXI, Le Magazine Littéraire, Télérama, Citizen K, Rue 89, Wad, Cosmopolitan, Rolling Stone, Technikart, Tsugi, Okapi, Astrapi, Dada, Bonbek, Éditions du Seuil, Éditions J’ai Lu, Éditions du Rouergue, Éditions Héloïse d’Ormesson) etc.

Illustrations publicitaires (Calendrier Thalys, France Culture, Skis Rossignol).

Réalisations de films d’animation (sélection de films sur : www.jeanlecointre.com)

Expositions personnelles (Exposition «Femmes entre ailes / Hommes entre œufs» – Le Pied de Biche – Paris (2014) ;  Exposition «Péchés Chapiteaux» – avec Icinori – Galerie Lavigne-Bastille – Paris (2013/14) ; Exposition «Greenwich» – 15 ans d’illustrations – Festival Qualité Féroce – Troyes (2012) etc.

Expositions collectives (Exposition collectif « Winter Show » – Arts Factory – Paris (2016) ; Exposition d’affiches – Festival Rock en Seine/ Métro Duroc – Paris (2012) etc.

Scénographie Opéra (Conception graphique des décors et costumes de l’Opéra « Macbeth » de Verdi, mis en scène par Olivier – Théâtre de La Monnaie de Bruxelles (septembre 2016) – Opéra de Poznan – Pologne (octobre 2016)

Bibliographie (L’invention du dictionnaire – Texte de F. Marais – Éd. Les Fourmis Rouges (2014) ; Femmes entre ailes – Éditions Cornélius. (2014) ; Hommes entre œufs – Éditions Cornélius (2014); L’Odyssée d’Outis – Éditions Thierry Magnier. Pépite du meilleur album 2013 – Montreuil (2013) etc.

 

Loïc LE GALL, graphiste

Écritures année 1

Formation
DSAA (Diplôme supérieur d’arts appliqués) Création typographique, École Estienne (Paris), “Création d’une police adaptée à la notation musicale baroque”, 1997, mention d’excellence

Biographie
Issu de l’atelier de création typographique de l’école Estienne, Loïc Le Gall conçoit, en tant que graphiste indépendant, depuis une quinzaine d’années, des livres d’art, de photographie, des catalogues d’expositions, des livres d’art pour la jeunesse, des revues, pour de nombreuses institutions et maisons d’édition. En tout plus de 350 livres, mais aussi des scénographies d’exposition, des affiches, des programmes de théâtre… Auteur de plusieurs livres d’art pour les enfants, son Échelle de l’art remporte en 2008 le Prix jeunesse du Mai du livre d’art. Au Mali, il monte une exposition sur les manuscrits de Tombouctou et sensibilise ainsi à l’urgence de leur sauvegarde. Il a enseigné la typographie durant dix ans à l’ÉSAD d’Amiens et intervient régulièrement depuis 2008 à l’École supérieure des arts visuels de Marrakech (Maroc).

Claire LE SAGE, designer

Enseignante en design Objet et Espace, premier et deuxième cycle (ARC, suivi de diplôme, Atelier Concours).

Formation 
Diplômée de l’ENSCI – Les Ateliers, Paris.

Biographie
Designer produit dans des domaines aussi contrastés que l’artisanat de luxe ou la grande industrie, le parcours de Claire Le Sage s’est orienté particulièrement vers les arts de la table ; dans ce cadre, elle développe depuis quinze ans son expertise dans la production verrière. 1997 – 2002, Directrice de création Cristal Saint-Louis 2001 Lancement de la ligne Rythme pour HERMES Art de la Table 2005- 2008 Responsable de création Cristal d’Arques, et chargée de projet Gastronomie & Prospective pour Chef & Sommelier. Groupe ARC International. 2010 Edition du vase Saari par Ligne Roset 2012 Edition par Verart de deux gammes d’objets combinant verre et cotte de maille. Présentation au salon Maison & Objet en janvier 2013. 2013 Exposition Mineral Design, Le Lieu du Design. Bagues Digitales, réalisées en pâte de verre.
Pédagogie : Claire Le Sage intervient à l’ENSCI depuis de nombreuses années : ateliers de projet, cours Culture Matériau Verre, et en tant que membre externe des jurys de diplôme. De 2011 à 2013, elle a été chargée de projets partenariats au sein du programme d’innovation CPI mettant en relation entreprises (Toyota, La Poste, L’Oréal, Orange..) et des équipes d’étudiants pluridisciplinaires (ESSEC, Ecole Centrale Paris, Strate College Designers).

Réjane LHOTE, artiste plasticienne

Dessin d’observation année 1
Dessin, de l’expérience à l’expérimentation, usage du protocole, de la partition année 3 Design Visuel/
Graphique

Formation
Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Paris

Biographie
Artiste visuelle, Réjane Lhôte transforme des sensations architecturales en situations sensibles, elle s’intéresse à la charge émotionnelle d’un lieu. Par la pratique du dessin, Réjane Lhôte ouvre et recompose l’espace architectural. Qu’elle intervienne directement sur la surface des murs ou plutôt sur papier, l’artiste concentre ses recherches sur la compréhension d’un lieu, perçu par le filtre du corps.
Réjane Lhôte vit et travaille à Paris. Née en France, elle a vécu aux Etats-Unis.
Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Réjane Lhote expose régulièrement en France et à l’étranger, a participé au Salon du dessin contemporain Drawing Now, ainsi qu’obtenu des bourses et des résidences d’artistes en France, en Espagne, Angleterre, en Chine et en Inde.
Après avoir travaillé une dizaine d’année en tant que directrice artistique dans des agences de communication, Réjane Lhôte enseigne aujourd’hui à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris – Val de Seine XIIIe  et à l’ÉSAD Orléans.

Clotilde LIOT, paysagiste

Espace et paysage année 3 Design Objet/Espace, année 4 ARC Territoires

Formation
1995 : DPLG : Diplôme de fin d’études de paysage
1991 : DEFA : Diplôme d’Etude Fondamentale en Architecture – Ecole d’architecture Paris la Seine UP9

Biographie
Enseignement de projet à l’ENSP
Enseignement département technique à l’ENSP

Gunther LUDWIG, historien d’art

Coordinateur 5e année design objet / espace,

Histoire des arts et conférences Artistes invités, premier cycle

Suivi des diplômes DNSEP Design Objet/Espace

Formation
DESS Histoire et gestion du Patrimoine Français et européen, Université Paris 1 Sorbonne
Préparation du Concours de l’Ecole Nationale du Patrimoine, UFR Histoire de l’art, Université Paris 1 et Paris 4

Biographie
Commissaire indépendant, critique et intervenant dans le domaine de l’art et du patrimoine.
Directeur du Musée de l’Objet de 2006 à 2010 – collection d’art contemporain rassemblant plus de 120 œuvres d’artistes français et étrangers du XXème siècle (Dali, Man Ray, Christo, Ben, César, Arman…), travaillant autour de l’objet du quotidien. Précédemment Conseiller technique Musées et Arts plastiques, Direction de la Culture de la Région Centre de 1999 à 2006. Chargé de Mission pour l’étude sur la multiculturalité dans les expériences muséales dans le cadre de la préfiguration du Musée du Quai Branly.

Rémi LOUCHART, professeur de français langue étrangère

Enseignant en Anglais et Français Langue Érangère (classe Préparatoire et année 1 pour l’Anglais, diverses années pour le FLE)

Formation
2016 : Licence Art mention Arts-plastiques / 2001 : CAPES d’Anglais / 1998 : Licence FLE / 1995-97 : Cours libres de peinture, École des Beaux-Arts d’Angers

Biographie
Artiste, essentiellement dans les domaines de la peinture et de la vidéo.
Rémi Louchart a enseigné l’Anglais dans le Secondaire jusqu’en 2015, et dans le Supérieur après  cette date.

Uli MEISENHEIMER, graphiste

Graphisme (édition et identité visuelle) /  années 3, 4 et 5, cours et suivi des diplômes

Formation
1994 Diplômée de Communication visuelle / Université Folkwang, Essen, Allemagne
1987 DEUG Histoire de l’art / Université Cologne, Allemagne

Biographie
2008
Fondation de l’atelier de design graphique ‘Studio Uli Meisenheimer’ à Paris, spécialisé dans la conception d’identités visuelles et édition

1995-2008
Collaboration permanente avec Pierre Bernard, Atelier de création graphique, Paris

Depuis 2002
Enseignement de graphisme en France (ENSAD Limoges, ENSAD Dijon, École Mayse Éloy / Paris, Fonderie de l’image / Bagnolet, ÉSAD Orléans),

Conférences et workshops en Chine (Xi’an, Wuhan, Kunming, Chengdu)

 

Sophie MONVILLE, historienne de l’art, enseignante, doctorante EHESS

Encadrement des diplômes (DNSEP Master année 5) ; année 4 : Histoire et théorie des arts : ARC Édition, 
nouvelles formes.
Histoire de l’art contemporain année 2
Culture générale et culture du projet année 3

Formation
Académie Charpentier, Paris : atelier préparatoire
Ecole nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris
Diplôme d’histoire de l’art de l’école du Louvre à Paris

Biographie
Sophie Monville est historienne de l’art. Elle est diplômée de l’École du Louvre, spécialisée en art contemporain. Elle mène aujourd’hui un travail de recherche au sein de la Formation Art et Langages à l’EHESS Paris.

Erik NUSSBICKER, artiste plasticien

Approche plastique des projets Premier cycle et ARC « Art du projet »

Formation
DNSEP

Biographie
Plasticien créateur de structures sonores, conseiller artistique, scénographe
Expositions, expériences professionnelles majeures :
« Le temps des mouches » d’Erik Nussbicker à l’abbaye de Montmajour-Arles du 6 juillet au 18 septembre 2011
Galerie Nationale du Jeu de Paume – MNAM Centre Georges Pompidou – Biennale d’Art Contemporain de Lyon – CAPC de Bordeaux – Fondation Deste d’Athènes -Tarmac de la Villette
Scénographies et créations, notamment :
Stella de Goethe – Supplément au Voyage de Cook de J. Giraudoux – Jonathan Livingstone Le Goéland de R. Bach – Othello de W. Shakespeare – L’Exception et la Règle de B. Brecht –  Shâhnâmeh de M. Shahali d’après H.A.Ferdowsi  – Kalila et Dimna d’Ibn Al-Muqaffa – La Passion d’Alexis de J. Gillibert
Programme de lutherie pédagogique, Cité de la Musique à Paris.

Evelyne PARADIS, docteure en histoire de l’art, conférencière

Histoire et théorie des arts, sémiologie de l’image
Chargée du programme de conférences Premier cycle

Formation
Docteur en Histoire de l’art, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne
Qualification CNU aux fonctions de Maître de conférences
Maîtrise d’esthétique et sciences de l’art
Licence d’Arts Plastiques

Biographie
Docteur en histoire de l’art ( Paris1, Panthéon-Sorbonne). Artiste plasticienne.
Enseigne l’histoire de l’art à l’ESAD depuis 1999. Chargée du programme des conférences d’histoire des arts et d’esthétique ainsi que des visites pour le cycle 1.
Enseigne à l’université d’Orléans depuis 2001 ( cours magistraux :histoire des arts,anthropologie de l’art, ethno-esthétique. Cours pratiques : arts plastiques et dessin).

Julie PFLIGERSDORFFER, designer

Coordinatrice 3e année design objet / espace

 

Michel PICARD, photographe

Assistant spécialisé d’enseignement en photographie

Biographie
C.A.P de Photographie de l’Ecole Nationale de Photographie de Tours (1973)
Septembre 1973/Novembre 1976, photographe au sein de la Société Jaques
(Portraits, photos publicitaires, industrielles, aériennes)
Depuis novembre 1976, Technicien Photographe puis depuis 1991, Assistant Territorial d’Enseignement Artistique à l’Institut d’Arts Visuels.
Membre des Commissions de reconnaissance d’expérience professionnelle (C.N.F.P.T) depuis 2002.

Stéphane PICHARD, vidéaste – images en mouvement

Formation
Diplômé en 1993 de l’ENSBA de Paris
University of British Columbia programme Master of Fine Arts, Vancouver Canada
Recherches à Paris VIII et à l’INA

Sébastien PONS, artiste plasticien

Coordinateur 1ère année.

Enseignant en volume, sculpture, mise en espace, année 1

Formation
DNSEP communication

Biographie
Artiste plasticien et commissaire des expositions du collectif d’artistes Le pays où le ciel est toujours bleu,
Orléans. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs musées comme celui des Beaux-Arts d’Orléans ou le Musée d’histoire de la médecine à Paris.
Il a participé de nombreuses expositions collectives à Berlin, Nantes, Paris, Pékin, Rennes ou Rotterdam.

Léandre PORTE-AGBOGBA, architecte DPLG, designer, formation Architecte et Urbaniste de l’Etat

Morphologie et structure et perspective année 1
Représentation du projet (Informatique) années 2 et 3

Formation
Architecte DPLG 1996 avec les félicitations du jury (Thème les bâtiments d’archives avec Henry Gaudin)
Designer DNSEP option espace – environnement (IAV)

Biographie
Recherches : 1995 à 1997 IPRAUS développement/ EA de Belleville/ Philippe Panerai/Université Paris 10
Exerce en profession libérale et inscrit à l ‘ordre des Architectes depuis 1997
Exerce en société depuis 2002 de la SARL ARCHITECTONE PARIS créée en 1994
Architecte, urbaniste, designer et enseignant, Léandre Porte a été remarqué ou a remporté plusieurs concours d’idées nationaux et internationaux, pour la conception et la réalisation d‘équipements publics de haute complexité. Passerelle, Université, Ministère, champs de foire, écoles etc. Son travail est essentiellement consacré à l‘architecture climatique, l ‘économie des moyens et l’environnement.
Il a été commissaire de l ‘exposition ARCHILAB/HORS CHAMPS pour la ville d‘Orléans et le Frac Centre en 2000, consacrée à l’économie de la Terre.
Lauréat concours : Architectures contemporaines en région Centre (France).
Sélection de 150 constructions réalisées au cours des XXe et XXIe siècles, 2010.

Nadine ROSSIN, graphiste plasticienne

Coordinatrice 1ère année.

Enseignante à l’ÉSAD Orléans depuis 1993, aborde les domaines de l’histoire de la communication, de la sémiologie appliquée, de la typographie, de la mise en page comme mise en scène, années 1 et 2
Suivi des diplômes année 5

Formation
Certificat d’études en arts plastiques
Diplômée de l’école nationale supérieure des arts décoratifs de Paris

Biographie
Graphiste indépendante depuis 1987, au service de centres d’art et de culture (programmes de saison, cartons et affiches), galeries (signalétique, affiches, catalogues d’expositions), architectes (identités visuelles, brochures, catalogues, press-books), stylistes (déclinaisons de communication, catalogues et packagings)
À l’international : journal de l’Unesco (brochures d’échanges européens), institutionnels : brochures et supports événementiels, signalétique…)
Participation à diverses expositions collectives.
Passionnée par la pédagogie ouvrant sur les champs de l’art contemporain.
Rédaction d’articles d’artistes, participation à la publication des cahiers de la revue OX.

Samuel ROUX, graphiste affichiste indépendant

Graphisme année 2
ARC Commandes et médiation année 4
Consultant pour les diplômes

Formation
Titulaire du DNSEP communication avec mention (IAV Orléans)

Biographie
Graphiste affichiste indépendant depuis 1986. vit et travaille à Orléans
Conception et réalisation de nombreuses Identités graphiques et campagnes de communication institutionnelle scientifiques ou culturelles, régionales, nationales et internationales (Orléans’ jazz, Zénith d’Orléans, Concours international de piano, Forum des droits de l’homme, Semaine de la Ville (Tours), La Vilette / CNRS / Centre Sciences, Festival de Loire, Conservatoire d’Orléans, Groupe Mars, Shiseido, tissus associatif local etc…)
Expositions personnelles (Galerie l’Escalier Orléans, Galerie de l’IAV Orléans)
Prix et distinctions :
– Prix Dalembert (vulgarisation mathématique) partagé avec le Palais de la découverte
– 1er prix de l’affiche du concours étudiant « L’air du temps des années 80 » Montbeliard 1985
– Affiches de bronze et argent aux Affichades/sup de co Toulouse 1999, 2000, 2001, 2004, 2006
– Sélection au festival « graphisme dans la rue 2008 » Fontenay-sous-bois

Laurence SALMON, journaliste, enseignante

ARC « Expériences du sensible »
Culture spécifique design années 2, 3 et 4
Suivi des diplômes année 5

Formation
Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence
Licence et maîtrise d’Histoire de l’art
DEA d’Histoire de l’art – université de Paris I – Panthéon Sorbonne

Biographie
Laurence Salmon est journaliste. Spécialiste du design, elle a collaboré au début des années 1990 à différents magazines dont Jardin des Modes, Maison Française, Dizajn et la revue néerlandaise Frame. Devenue journaliste free lance, elle écrit aujourd’hui pour Les Échos/Série Limitée, Elle Déco, Intramuros. Elle est chargée d’enseignement à l’ÉSAD Orléans depuis 2004. En parallèle, elle enseigne depuis 2014, à l’ECAL, l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (Suisse). Par le passé, elle est intervenue également à Paris, à l’école Camondo ainsi qu’à l’Ensci. En 2010, elle était co-commissaire de l’exposition « In Progress, le design face au progrès » au Grand Hornu Images (Belgique). Entre autres publications, elle a participé au « Dictionnaire International des Arts appliqués et du Design (sous la direction d’Arlette Barré) publié aux éditions du Regard (1997) et à la traduction de l’ouvrage « Classiques Phaïdon du design » aux éditions Phaïdon (2007). Elle a cosigné en 2007 l’ouvrage « L’expérience de la céramique » consacré au Centre de Recherche sur les arts du feu et de la terre (Craft) et signait en 2009, « Christian Lacroix vu par David Dubois et Christian Rizzo », aux éditions Bernard Chauveau.

Olivier SOULERIN, plasticien

Couleur, années 1 et 2
Suivi année 5

Formation
1993 : Ecole Régionale des Beaux-Arts (DNSEP) Clermont-Ferrand
1993 – 2000 : ENSBA Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (DNSAP avec Félicitations du jury)

Philippe TARRAL, dessinateur/infographiste

Dessin,croquis, rough, storyboard, BD, année 2, cours amateurs

Formation
Diplôme Arts Graphiques Option Communication Visuelle, École des Beaux-A-rts de Grenoble, 1985

Biographie
fanzine « Bulles dingues »
Album d’histoires courtes « Le crépuscule des braves », éditions du Lombard avec le scénariste Franck Giroud.
1991-1997 : Bande dessinée : éditions Glénat et éditions du Lombard (6 albums) ; « Héros cavaliers », 4 albums avec Patrick Cothias.
2005 : Infographiste rédaction nationale de France 3 à Paris (travail sur système Quantel, Paintbox, Hal, GQ, CuriousWorldMap)
Depuis 2005 : Enseignant ÉSAD, formateur Photoshop (Université du Temps Libre à Orléans), enseignant à l’Institut International du Multimédia à Paris La Défense (pôle Universitaire Léonard de Vinci) : Storyboard, character design (création de personnage)

Nicolas TILLY, plasticien, direction artistique, designer

Coordinateur 2e année design visuel / graphique

Graphisme interactif, année 2, 3, 4 et 5 (suivi des diplômes)

Formation
Mastère Spécialisé Création en Nouveaux Médias. École Nationale Supérieure de Création Industrielle, Paris
Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique. (D.N.S.E.P), École Régionale des Beaux-Arts de Valence
Bourse de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France
(bourse individuelle à la création), 2008

Anne TOUQUET,artiste

Formation
Diplômée de l’École Supérieure d’Arts Appliqués Duperré puis de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Biographie
Anne Touquet expose en France et à l’étranger dans des centres d’art et salons internationaux. Elle a aussi participé à de nombreuses résidences en France ainsi qu’en Suisse, Roumanie, et Cisjordanie.
Sa pratique artistique évoque un univers où paysages mentaux, espaces réels et fictifs sont sans cesse renversés. La circulation et la réinterprétation des images sont au fondement de sa démarche qui se déploie vers des convergences dessins et installations. Dessins et installations construisent un univers plastique et mental peuplé d’éléments soigneusement articulés et nous plongent à la périphérie des mondes. Ses réalisations, transformées en espace de passage, opèrent un glissement sur un merveilleux caché dans les replis du monde, entre poésie, illusion et étrangeté.

Raphaël UHRWEILLER, illustrateur

Fabrique de l’image, illustration, années 1, 2, 3, 4 et 5
Suivi des diplômes

Formation
HEAR Strasbourg

Biographie
Auteur et dessinateur au sein du duo Icinori, alternant entre une pratique du dessin expérimental et un travail de collaboration
Auteur/illustrateur de plusieurs livres primés dans différents festivals (Bologna international award pour “Issun Boshi” etc.) et traduits avec différents éditeurs (Gestalten, Actes Sud, Thierry Magnier, Nobrow, Gallimard etc.). Réalisateur de deux courts métrages d’animation (production Canal+/Supinfocom / Musée de la Chasse).
Dessinateur régulier pour différents titres de presse (New York Times, Wired, Forbes, Le Monde, Télérama, XXI, Nouvel Observateur etc.), éditeur de livres d’images hors norme / expérimentaux sous le nom d’Icinori.

Eric VERRIER, scénographe/designer

Design espace depuis 2004
Suivi de diplômes

Formation
DNSEP – mention félicitations

Biographie
Co-fondateur de l’Atelier Brise Pain en 1996. Depuis cette date, participe à de nombreux projets d’expositions spécifiques comme scénographe : le COMPA à Chartres, les Champs Libres à Rennes mais aussi le Musée Royale de l’Afrique Centrale à Tevueren (Bruxelles-Belgique)
Assistant à la maîtrise d’ouvrage dans la coordination des projets architecture/scénographie pour le compte du Parc d’Aventures Scientifiques à Mons (Belgique)
Projet de Cité des enfants : 4 expositions thématiques et 4 ateliers pédagogiques (2200m²) pour la Cité des Sciences (VVC) de Moscou
Projet d’Eco-centre destiné essentiellement au public scolaire et familial  situé au cœur du vaste Parc Vorob’Yevygory sur les bords de la Moscova – ouverture été 2010
Musée Éphémère à l’Abbaye de Fontevraud (2009-2011).
Séjours en Résidence d’artistes dans plusieurs pays d’Europe dont la France

Alessandro VICARI, architecte

Design espace, année 3 ; ARC « Kiosque non standard e » ; suivi des diplômes en design Espace.

Formation
Diplômé de la faculté d’Architecture de l’Université de Florence,
DEA en « recherches comparatives sur le développement » de l’E.H.E.S.S. à Paris

Biographie
Il considère l’architecture comme un phénomène culturel, dont les formes matérielles deviennent signifiantes quand elles articulent les questions du temps, de l’espace et des comportements.
Intéressé à articuler la pratique, la théorie et la recherche, ses projets interrogent des échelles différentes : architecture urbaine, aménagement intérieur, objets.
Primé pour l’extension du Cimetière Isola à Comacchio (prix Andil, Opera Prima 2000), il dessine des objets et des meubles pour l’industrie (R.S.V.P. ; San Patrignano ; Tonelli Design) et des séries limitées pour les ateliers d’art (Fatto ad Arte ; Galleria Luisa delle Piane ; Galleria Paola Colombari). Son travail a été exposé, publié dans des revues et catalogues et fait partie de collections publiques et privées.
Il enseigne à Strate Collège à Sèvres.
Il est en outre architecte libéral (Ordre des architectes d’Ile de France et Ordre des architectes de Milan ; il a été associé au sein de EG+AV arachitetti associati de 1992 à 2003, et e l’Atelier 36 de 2005 à 2008.)
Nombreuses expositions et publications en France et en Italie.

Thierry VIVIEN, auteur, dessinateur, peintre et graveur

Assistant d’enseignement en dessin et gravure
Années 1, 2 et 3 design Visuel/Graphique
Suivi de diplômes

Formation
DNSEP option art – (peinture, gravure, volume)
Licence d’Histoire de l’art – université de Paris I Panthéon – Sorbonne

Biographie
Enseigne la gravure (méthodologie) à l’ésad depuis 1994.
Collections publiques et privées (Allemagne, Belgique, Brésil, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Luxembourg, Maroc, Roumanie,Royaume-Uni, Suisse, Togo).

Intervenants réguliers

Design de service avec NEKOE (Céline Calmette)
Éco-conception avec la CRCI Centre (Cécile Goyer)

Le manifeste

Pour aller plus loin


Télécharger
Plaquette ESAD.

Manifeste pour une conception légère

Une école d’art a un rôle culturel, social et éducatif à jouer auprès de la société civile. C’est pourquoi l’École Supérieure d’Art et de Design d’Orléans affiche sa volonté de participer à la réflexion sur l’avenir de notre société et de son lieu de vie : une Terre très inégalement utilisée par ses habitants. Dans ses dimensions sociales, culturelles, environnementales, ce choix donne un sens à la recherche de l’école. Dans le cadre d’une situation alarmante sur le plan environnemental qui hypothèque l’avenir de notre planète, le créateur a-t-il un rôle à jouer ?
Le champ de la responsabilité du créateur a été interrogé à maintes reprises dans l’histoire du design. Après avoir été au service de la société de consommation, comme apporteur d’idées nouvelles, le designer, entre exécutant et visionnaire, peut sans doute apporter des réponses à la quête d’une société post industrielle et être l’un des contributeurs de ce que nous pourrions appeler la « conception légère ».

« Nous sommes tous dans le ruisseau, mais certains ont le regard tourné vers les étoiles » Oscar Wilde

Un design d’engagement
Les préoccupations liées à notre environnement et aux évolutions sociétales sont aujourd’hui fondamentales et l’ÉSAD Orléans s’en est emparée. Comment penser l’environnement de demain, celui du quotidien, celui de l’urbain, celui du paysage ? En parallèle aux réflexions menées à l’école, en lien avec les entreprises et les établissements scientifiques et culturels du territoire, en écho avec les projets de la Ville et de la Région, en réseau avec les écoles d’art et de design du monde entier, nous proposons de former une nouvelle génération d’étudiants, futurs designers, aptes à s’inquiéter, à questionner, et à se positionner sur le devenir et l’évolution de notre écosystème. Le champ de la responsabilité du créateur a été interrogé à maintes reprises dans l’histoire du design.
Après avoir été au service de la société de consommation, comme apporteur d’idées nouvelles, le designer, entre exécutant et visionnaire, peut sans doute apporter des réponses à la quête d’une société post-industrielle et être l’un des contributeurs de ce que nous pourrions appeler la « conception légère ».

Rôle et responsabilités du créateur
Le nouvel enjeu planétaire est de répondre à cet apparent paradoxe : peut‑on assurer le bien-être de chacun sur cette planète tout en protégeant les ressources naturelles pour les générations futures ? Le créateur, par sa réflexion transversale sur notre société et ses productions, peut faire évoluer la notion de progrès et les scénarios de consommation… Espaces publics, objets de chaque jour, procédés de communication, doivent être examinés cette année.

Face aux problématiques environnementales évoquées, le designer a parmi ses responsabilités désormais d’accompagner les entreprises à produire sans détruire, à concevoir les nouveaux objets ou services du quotidien, du plus élémentaire au plus subtil, en rendant leur usage durable et leur fin assimilable par d’autres processus de vie (recyclables, ré-utilisables…).

On peut imaginer des « choses légères »[1], des objets des services et procédés qui dépenseront moins de matière et d’énergie et qui répondront pleinement à nos besoins. Il s’agit d’expérimenter de nouvelles idées pour le quotidien : peut-on remplacer un produit par un service, louer plutôt qu’acheter… ? Peut-on vraiment « faire plus avec moins » ? Et le faire avec plaisir et conscience, en concevant pour chaque coin du monde des produits et services qui facilitent la transition d’une économie lourde à une économie légère.
Notre société a besoin d’un énorme bond créatif : cette école a pour ambition de l’illustrer.

Jacqueline Febvre


[1] « Il y aura l’âge des choses légères », ouvrage publié en 2003 sous la direction de Thierry Kazazian ;
Changer d’ère, exposition Paris Cité des sciences et de l’industrie 2006, co-commissariat scientifique O2 France
et Jacqueline Febvre.

L’historique

En résumé
  • École publique accréditée par le ministère de la Culture
  • 300 étudiants
  • 55 enseignants
  • Diplômes nationaux DNA/Grade Licence ; DNSEP/Grade master

Pour aller plus loin


Télécharger
Le Livret de l’étudiant.
Règlement intérieur.
Statuts.

Au cœur du Loiret, au centre de la ville d’Orléans, l’ÉSAD Orléans / École supérieure d’art et de design occupe en région Centre une place particulière au sein du réseau des écoles d’art sous tutelle pédagogique du ministère de la Culture, avec une orientation design affirmée et la chance d’une situation privilégiée dans une ville en plein essor, proche de Paris et des grands axes.

Héritière de l’École gratuite de dessin née en 1786, devenue École des Beaux-arts puis Institut d’arts visuels/IAV en 1976, et enfin ÉSAD Orléans en 2011, l’École a pris le parti de s’ouvrir aux métiers nouveaux de la création et du design contemporain, et de donner aux étudiants, dans un contexte économique en plein changement, toutes leurs chances de mener, au cours de leurs trois ou cinq ans dans l’établissement, une recherche personnelle de fond et une préparation à une vie professionnelle.

Aujourd’hui, l’ÉSAD Orléans dispense un enseignement sur 3 ans et 5 ans après le bac, à temps complet et délivre les diplômes nationaux du Ministère de la Culture, DNA / grade Licence (3 ans) et DNSEP / GRADE Master (5 ans) en design visuel / graphique ou design objet / espace
La spécificité design de l’École, du signe à l’espace, ses relations nombreuses avec des écoles à l’étranger, attirent un grand nombre de candidats de la France entière et de tous pays. Elle accueille près de 300 étudiants, dont près de 40 proviennent de pays étrangers.

L’équilibre de l’enseignement, basé sur une formation sensible, un ancrage dans une réalité sociale, des projets de création avec des partenaires publics et privés, favorise l’intégration professionnelle des étudiants.

L’établissement conduit en parallèle une activité en recherche, notamment dans le cadre de la nouvelle Unité de recherche ÉCOLAB, qui contribue au développement et à l’avancée des connaissances dans le domaine du design de création. Cette activité est soutenue par l’expérience d’enseignants – designers, artistes, théoriciens – reconnus dans leurs domaines respectifs au niveau national et européen, ainsi que par des partenariats avec des universités, des laboratoires, des centres d’art, des unités de recherche et développement d’entreprises.
ÉCOLAB, qui bénéficie du soutien du FRAC Centre, Le STUDIUM, POLYTECH et CERTESENS hébergent le post-diplôme de l’École.

Enfin, le rapprochement de l’ÉSAD Orléans avec l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges qui délivre un DNSEP option Art, a permis de former un Pôle d’enseignement artistique en région Centre – Val de Loire de 500 étudiants. L’École fait partie de la Communauté d’Universités et Établissements  (COMUE) des Universités Orléans / Tours.