Tous les articles par mq

Diplômé-e-s 2020

DNSEP Option Design Mention Design Objet et Espace

– AGRAIN Julie
– ANDRE Anaïs
– AUCLERT Lorraine
– BERGAMI Charlotte
– EL OUARRAD Inès
– FERNANDES Léa
– FOURNIER Pierre
– GAUNET-LIHOREAU Roxane
– GEORGET Anaïs
– HAMON Mathilde
– LESSEUR Chloé
– VAREZ HERBLOT Natacha

DNSEP Option Design Mention Design Visuel et Graphique

– ASSELINEAU Jessy
– BESSE Nicolas
– BONNET Théo
– BORDEAU Agathe
– JESSET Basile
– LAVAL Lucie
– SAMAR Manuela
– SOUVENT Antoine
– TEYSSANDIER Léane
– VOGNY Edgard
– YVERNAULT Axel

DNA Option Design Mention Design Objet et Espace

– BAROIN Marianne
– DAMIEN-ETIÈVE Pierre-Loïs
– DOAT TAN HAM Lilas
– DREUX Margot
– GIRARDEAU Victoire
– GRABKOWSKI Kelly
– HUGNOT Emmanuel
– JOSSE Farah
– KIM Sunhye
– KIM Yookyoong
– LABESQUE Inès
– LAMIRAULT Amélie
– LHO Soyeon
– MARTY Alicia
– NALIN Thérèse
– PIRES Maëlle
– RAGEAU Raphaëlle
– RIFFAUD Amandine
– SOUDANI Dorsaf
– SPAHIS Zoé
– SQUIVÉE Amélie
– TOMASINI Charles
– WEBER Joaquim
– WINUM Enzo
– YOON Hayoon
– YU Junjae

DNA Option Design Mention Design Visuel et Graphique

– BARRIÉ Anouk
– BARRAUD Eloïse
– BEAUCHEMIN Lindsay
– BOURGET Céline
– BOURNAS Clément
– CARDOSO GOMES Salomé
– CASTETS Kévin
– CHIGARD Héloïse
– DALLES Oriane
– DARRIET-TALLARD Candice
– DETHEVE Raphaëlle
– DOMALAIN Morgane
– GAILLARD Claire
– GONCALVES Mathilde
– HUREL Ephrem
– KIEFFER Lucie
– LEMETAIS Daphnée
– LOUET Laurine
– MARTEL SOLORZANO Andrea
– MARTINEZ Gabriel
– MAUTUIT Fleur
– PASSEREAU Maëva
– PIGEARIAS Lou-Ann
– POUPELIN Romane
– RENONCE Hugo
– RIOT Benjamin
– SENEKDJIAN Antoni
– SIMONET Claire
– STEIN Pauline
– TUDORET Ella
– VIOLET Marie
– YOO Hyo Jung

 

Expo micro édition pratiques amateurs 2020

Pratiques amateurs
Micro-édition et livre d’artiste

Enseignant : Loïc Boyer

L’atelier consiste en un accompagnement des participants dans la création de leurs publications en petites séries ou en édition unique, quels que soient les médiums employés (photographie, dessin, peinture…). Les questions de support matériel (choix de papier, format, techniques de reproduction le cas échéant) et de forme (calligraphie, typographie, composition texte / image dans la page) sont au centre de l’accompagnement prodigué. De nombreux exemples et références historiques servent d’appui aux participants.

Participant-e-s : Nina RENDULIC, Pierre SCHNEBELEN, Annie MENIGAUD, Camille PHILARDEAU, Ophélie MARTIN, Delphine HATFIELD, Carole BONETTI, Andréa AUDIN et Sandrine RAUX.

 

Bocadillo

Expo carnet de voyage pratiques amateurs 2020

Pratiques amateurs
Carnet de voyage

Enseignante : Dominique Garros

Cet atelier propose une approche créative de ce qui constitue un carnet de voyage: du croquis à l’illustration, du collage à la photo, du signe à l’écrit. Nos voyageurs immobiles pourront s’exercer à de multiples pratiques et cheminer sur les sentiers de la création. Pastel, aquarelle, techniques mixtes… Des ateliers en extérieur pourront être envisagés.

Expo dessin pratiques amateurs 2020

Pratiques amateurs
Du dessin au design

Enseignante : Aurélie Schnell

Apprendre à observer son environnement, poser son regard sur le monde, ses dimensions poétiques, esthétiques, scientifiques et sensorielles. Travail de la perspective, dessin d’architecture, modèle vivant… Expérimenter de nombreuses techniques, découvrir des champs de la création et des outils par des pratiques ludiques, individuelles et collectives : illustration, cinéma d’animation, dessin et volume (de la 2D à la 3D), calligraphie.

Participant-e-s : Abigaël ANDRE, Agathe COTTON, Maxence TAN, Louise AUBERT, Margaux DENAIS, Cassie MAHE, Tom DIANA, Lucile SIMON, Cléo VAPPEREAU, Léa DELPLANQUE, Lola NGUYEN, Floriane AUSSOURD, Léopold ROUSSELET, Adrien KERNINON, Juliette JEUVREY et Juliette FALLIERORAL.

 

Dessin d’observation

Recherches graphiques autour d’un objet
Dessins d’observation & déclinaisons :
Varier les outils, les techniques, les points de vue de l’objet, les supports
-> Réunir les recherches en un carnet fabriqué

 

Modèle Vivant

Apprentissage de techniques et observation du corps en mouvement
– Varier les outils, les techniques, les points de vue, les supports
– Raconter quelque chose perçu à travers l’observation du modèle
– Tunnel Book / 3 points de suspension

 

« Trois points de suspension »

En suspens / attente / profondeur / écho / suite / au loin / points / …
Forme / Technique : Tunnel Book – 4 à 6 diapos – accordéon
Couleurs : 3 couleurs max

 

Design espace / Archi biomimétique après expo FRAC

Sujet : Architecture «biomimétique» pour un hôtel à construire dans un environnement naturel : forêt, désert, glace, flanc de montagne, par dessus un canyon, dans la mer, les airs, la lune…
Cette proposition de travail s’inspire de la visite effectuée au FRAC, de sa biennale d’architecture d’Orléans #2 «Nos Années de Solitude» et du travail de Günter Günschel.
L’hôtel devra revêtir une «peau», ou présenter une ossature, en harmonie avec l’environnement choisi afin de se fondre dans le décor et/ou mettre en valeur l’espace qui l’entoure.

Expo photo pratiques amateurs 2020

Pratiques amateurs
Photographie

Enseignante : Sophie Carles

Cet atelier propose une exploration pratique et théorique (à travers la découverte d’artistes et de photographes) du médium photographique, de ses particularités et de ses possibilités à non seulement représenter le monde, mais à l’inventer, à partager une vision personnelle. Au fil de l’année, chacun a la possibilité de mener un travail plus abouti, à partir de la thématique de l’année, et enrichi par des discussions collectives et le suivi de l’enseignante, tant dans la mise en œuvre, l’editing, que dans la mise en forme de ce projet.

Participant-e-s : Jean ACHARD, Lou DJE, Camille MARTELET, Paolo ANGELETTI, Myriam MAYET, Armelle DOGUET, Dominique FRERE, Marie COMPAGNON, Denis VAZQUEZ, José FELIPE-PEREZ, Dominique BOISSET, Philippe AURAT, Timothé EPAUD-BAUDOT, Augustin BLANCHET, Pauline AUBEY, Jérome BARET, Mahé BILLAUT, Esther ANGELOTTI et Tiffany QUINOT.

 

Exposure
Au départ une exposition de Barbara Probst au Bal, à Paris. Ses séries « Exposure » : un instant décisif avec des points de vue multiples. Un clin d’œil de l’ensemble du groupe de l’atelier photo du Jeudi à cette artiste…

 

Jean Achard
Vider son iPhone…
Deux ans et demi de photos mises bout à bout… et puis l’arrêt brutal du confinement avec la vie en point de suspension… la peur le risque les retenus et les interrogations.
Le temps passé en cours photo : Deux ans et demi… et la fin des cours et de l’insouciance…

 

Paolo Angeletti
Projet Laverie
D’abord une idée, 3 lignes de 3 points, un beau carré de 9, du neuf pour une idée, cela me parait bien. Et puis vient le choix du sujet, un film argentique, une laverie, j’y vois comme une fenêtre sur une scène de la vie ordinaire, le temps semble s’être arrêté, un instant suspendu…
Alors oui bâtissons un projet ! À heure fixe, une photographie : peu importe les événements, le temps qu’il fait ou mon humeur. Ouverture, vitesse, les repères sont pris, il n’y a plus qu’à déclencher et attendre… le développement d’un film 24 poses !
Ah enfin les négatifs sont là ! Huit semaines d’attente, activités suspendues (là aussi) on sait pourquoi. J’aurais dû demander une version « numérique » ! Le scanner de l’imprimante fera l’affaire. Je n’irai pas dans le détail, le projet doit aboutir.
Enfin, le montage : au centre, l’idée originelle, encadrée d’un fin filet pour marquer sa différence, en périphérie tous ces moments suspendus…

 

Pauline Aubey
Balconfiné

Solitude

 

Philippe Aurat
Trois p’tits bouchons
Focalisation
Ponctuation
Point de suspension
3 petits points …

Goutelettes
« Clap clip clap petite pluie d’Avril
larmes de joie symphonie de cristal
Clap clip clap petite pluie d’Avril
Dans la forêt tu donnes un récital »
Extrait de la chanson de la pluie (Walt Disney)

Smoking suspension

 

Armelle Doguet
Temps de suspension

 

Timothée Epaud
Variations

 

Dominique Frère
Suspens…e 

 

Camille Martelet
Point de Suspension (I)
C’est par le biais d’un fruit que j’ai cherché à mettre en suspens un point : en fixant son immobilité, en arrêtant le temps pour mieux regarder, en cherchant à pointer l’apesanteur. En changeant de prises de vues et d’angles, l’espace apparait alors, se construisant au fur et à mesure des différents clichés.
Mais le temps passe, il est impossible de le neutraliser, de le suspendre aussi la clémentine laisse-t-elle l’empreinte de son passage comme une trace de sa présence et de son forfait.

Points de Suspension (II)
« Ce n’est pas le temps qui passe, c’est nous qui passons dans le temps » Charles Trenet
Le temps s’écoule, mes enfants grandissent, et passent chaque instant un peu plus du statut d’enfance à celui d’adulte. Ils sont en équilibre, sur le fil, volant vers leur indépendance, mettant sens dessus dessous mes repères de mère, et construisant chaque jour un nouvel équilibre.
Merci à Adèle, Achille et Félicie, mes adolescents chéris.

 

Myriam Mayet
Jacques Prévert…
Points de suspension, points propices à la rêverie, à la poésie, à la mélancolie, qui laissent au lecteur l’espace pour imaginer, envisager, interpréter, penser, réfléchir…
Quand on pense avoir trouvé bien souvent avant même d’avoir cherché, les points de suspension, eux, nous incitent à questionner plutôt que répondre, à imaginer plutôt que recevoir, à prendre le temps d’intérioriser les phrases, les mots, les laisser rebondir, résonner, se perdre, disparaître, revenir, flotter, s’évaporer, vagabonder, errer, cheminer et toujours se réinventer.

 

José Felipe Perez
Déambulation solitaire

 

Tiffany Quinot
Bain de Fruit
Même dans l’alcool de fruit nous pouvons être en suspension. Certains ressortent du lot en voulant rejoindre plus rapidement la surface. C’est serait même une compétition entre le fruit et la bulle d’air. Nous pouvons voir aussi l’inégalité entre les différents fruits. Même si le liquide favorise la suspension, la flottaison… nous remarquons les inégalités. Certains fruits touchent le fond.

 

 

 

Informations Covid-19

Informations à destination des étudiants de l’ÉSAD Orléans pendant la fermeture de l’école jusqu’à nouvel ordre.

Le ministère chargé de l’enseignement supérieur a annoncé le renforcement des dispositifs de soutien aux étudiants dans le cadre de la crise Covid-19. Il s’agit principalement de l’élargissement des aides via la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) qui permettront d’apporter des ressources de remplacement aux étudiants pour leurs besoins les plus urgents (santé, alimentation, TIC, pertes de rémunérations) et d’un abondement du budget alloué aux aides d’urgence appelées aides spécifiques. 
En parallèle, un site internet (https://www.soutien-etudiant.info/) dédié à aider les étudiants à bien s’occuper de leur bien-être psychologique pendant la crise sanitaire du COVID-19 a été mis en place. Ils pourront y retrouver un ensemble de conseils ainsi qu’un répertoire des services de soutien psychologique pour tous et par académie.
 
Les étudiants culture, boursiers ou non, en difficultés financières peuvent recourir aux Crous et à ces aides spécifiques d’urgence. 
Pour toute question supplémentaire, contactez le secrétariat pédagogique : sp@esad-orleans.fr
                                                                                                                               

Résultats d’entrée en deuxième cycle

Liste des candidat.e.s admis.e.s en deuxième cycle pour l’année 2020/2021 à l’issue de la commission d’équivalence du 27 mai 2020 :
  • BASTIDE Guylène
  • CAROFF Pierre
  • CASTAGNA Pauline
  • MACHADO DE CARVALHO Luiz Gustavo
Liste des candidat.e.s admis.e.s en deuxième cycle pour l’année 2020/2021 à l’issue de la commission d’équivalence du 25 mars 2020 :
  • DAMAY Antoine
  • ESSID Salma (sous réserve de la vérification des diplômes)
  • FLAMBEAU Eloy
  • LYU Mingxin 
  • TAO Wenjia
Liste des candidat.e.s admis.e.s en deuxième cycle pour l’année 2020/2021 à l’issue de la commission d’admission du 31 mars 2020 (sous réserve de l’obtention du DNA ou des 180 crédits nécessaires au passage en semestre 7) :

3DOE

  • DOAT-TAN HAM Lilas
  • DREUX Margot
  • HUGNOT Emmanuel
  • KIM Sunhye
  • LABESQUE Inés
  • NALIN Thérèse
  • PIRES Maëlle
  • RIFFAUD Amandine
  • SQUIVEE Amélie
  • TOMASINI Charles
  • RAGEAU Raphaëlle

3DVG

  • BARRIE Anouk
  • BLAQUE Cécile
  • BOURGET Céline
  • BOURNAS Clément
  • CHIGARD Héloïse
  • DALLES Oriane
  • DETHEVE Raphaëlle
  • DOMALAIN Morgane
  • GAILLARD Claire
  • GONCALVES Mathilde
  • LEMÉTAIS Daphné
  • MARTINEZ Gabriel
  • PASSEREAU Maéva
  • PIGEARIAS Lou-Ann
  • RENONCE Hugo
  • STEIN Pauline
  • TUDORET Elsa

INTERACTION TEMPS RÉEL ET CULTURES NUMÉRIQUES

CYCLE DE CONFÉRENCES
INTERACTION TEMPS RÉEL ET CULTURES NUMÉRIQUES

PROGRAMME 2019-2020
Coordination : Xavier Girard

JEUX POTENTIELS
Pierre Corbinais, curateur, narrative designer

On l’appelle parfois « dixième art », mais on sent bien, au vu de sa production la plus ostensible, que cela tient plus de la politesse que de la véritable conviction. Méconnu, sous-exploité, le jeu vidéo est pourtant un moyen d’expression d’une richesse inépuisable, et ce sera l’objet de cette intervention que de le démontrer. On y verra comment la contrainte permet de repousser les limites du médium, ainsi que le professent les divers Ou-X-Po, et ce à travers divers exemples de jeux, qu’ils soient réels ou seulement potentiels.

Après une brève carrière de libraire puis de journaliste, Pierre Corbinais s’est progressivement intéressé au jeu vidéo et en particulier à sa frange expérimentale. Pendant près de dix ans, il a recensé sur ses sites Oujevipo et ShakeThatButton des milliers de jeux s’affranchissant des codes habituels du jeu vidéo, de la petite expérimentation de game jam à la performance théâtrale interactive, en passant par les sous-vêtements connectés. Pierre est également l’auteur de divers jeux narratifs tels que ‘Til Cows Tear us Apart, Enterre-moi mon amour ou Haven.

+ d’infos :
www.pierrecorbinais.com
www.oujevipo.fr
www.shakethatbutton.com

REPRÉSENTATION DES DIVERSITÉS : GENRES, SEXUALITÉS ET FÉMINISME INTERSECTIONNEL DANS LE JEU VIDÉO INDÉPENDANT
Chloé Desmoineaux, artiste et curatrice de jeux vidéo

Dans les années 80, les femmes n’étaient pas considérées comme des joueuses potentielles. Actuellement il y a autant de joueuses que de joueurs en France. En revanche, les femmes ne représentent encore que 14% des effectifs au sein des studios. Ce qui explique peut-être que parmi les triples A (les “blockbusters”), les personnages féminins, à quelques exceptions près, relèvent du cliché ou du stéréotype. Chloé Desmoineaux abordera le jeu vidéo indépendant et expérimental sous le prisme du féminisme. Nous reviendrons sur l’exposition Computer Grrrls, puis nous verrons en quoi l’émergence de la scène indépendante a permis à nombre d’artistes et développeuses queer d’apporter un nouveau souffle à la création vidéoludique. Nous aborderons aussi la question des représentations des femmes au sein du jeu vidéo.  Nous finirons avec un temps pour s’échanger des jeux à la fin de la rencontre. Apportez vos clés usb !

Chloé Desmoineaux vit à Marseille. Inspirée par la fiction spéculative, les médias tactiques et le cyberféminisme, elle aborde à travers le détournement de jeu vidéo, la vidéo et les installations interactives des questions liées au genre, à l’identité et aux relations inter-espèce. Une de ces pièces notable est Lipstrike, performance online sur Counter-Strike avec un rouge à lèvre comme contrôleur. Depuis 2 ans, son travail intègre une dimension curatoriale notamment aux côtés d’Isabelle Arvers avec laquelle elle organise les soirées Art Games Demos, mais aussi récemment pour l’Institut français avec Pierre Corbinais et la Gaîté Lyrique dans le cadre de l’exposition Computer Grrrl.

+ d’infos :
https://gaite-lyrique.net/en/article/jeux-video-selectionnes-par-chloe-desmoineaux-a-loccasion-de-lexposition-computer-grrrls-1
https://www.institutfrancais.com/fr/rencontre/chloe-desmoineaux

JEUX VIDÉO ET GUERRE, LES IMAGINAIRES VIDÉO-LUDIQUES EN DISCUSSION
Tony Fortin, Critique de jeu vidéo, enseignant, fondateur de Planetjeux et des Cahiers du jeu vidéo

Quelle est la relation entre jeux vidéo et le monde environnant ? Si le jeu se passe sur les écrans, il est largement fabriqué en dehors. L’expérience vidéo-ludique est aussi modelée par les logiques marketing, les politiques créatives des éditeurs et les imaginaires qui les sous-tendent. Quelle est la relation entre jeu vidéo et guerre ? Quelles sont les valeurs et modèles de société promus par ce medium ? Existe-t-il une pensée unique dans le jeu vidéo ou le paysage est-il pluriel ? Cette conférence se propose d’analyser les nombreux fils invisibles qui relient les jeux vidéo à notre vie quotidienne afin de questionner la notion de liberté créative : est-on conditionné via notre culture à une façon de créer et de jouer ?

Fondateur de Planetjeux.net, des Cahiers du jeu vidéo, et de différents ouvrages sur le sujet, Tony Fortin est un critique qui participe à différents supports (Merlanfrit.net, Carbone.ink, Gamekult etc.) Il enseigne l’analyse du jeu vidéo dans plusieurs écoles de développement de jeux vidéo (Brassart, Bellecour, Gaming Campus) et croise depuis dix ans, via un engagement associatif, les questions liées à ce média, à la représentation des conflits et à la militarisation.

+ d’infos :
www.merlanfrit.net

ESPACE-TEMPS DU JEU (VIDÉO), FORMES, MÉDIATION ET POLITIQUES PUBLIQUES
Xavier Girard, porteur de projets culturels et pédagogiques

De la salle d’arcade à l’espace d’exposition en passant par la logique du festival, de la conférence interactive au spectacle participatif, à travers différents exemples tirés de son parcours personnel, Xavier Girard présentera l’intérêt de travailler l’incarnation du jeu vidéo IRL (“In Real Life”), à différentes échelles. De manière transversale, il évoquera aussi les cadres institutionnels et politiques, les lieux et les conditions d’une approche artistique, culturelle et militante du jeu. Avec autant de pragmatisme que possible, il témoignera auprès des étudiants des opportunités de travailler un médium jeune, autour duquel beaucoup reste à imaginer.

Depuis une quinzaine d’années, Xavier Girard organise des événements gravitant autour du jeu vidéo, dans une approche culturelle : Festival Les Pixels, Retro (No) Future, exposition Obsolescence déprogrammée… De fil en aiguille, il intègre des équipes artistiques mêlant enjeux créatifs et formes participatives. En 2015, il crée l’atelier-spectacle Réforme Graphique à la Gaîté lyrique, puis l’Institut d’Hypothèses graphiques qui l’emmènent en Corée du sud et au Japon. Avec Pierre Corbinais, il conçoit l’OUJEVIPO expo, projet itinérant de sensibilisation du jeune public au jeu vidéo indépendant. A Orléans, il contribue à l’émergence de la ressourcerie qui lui inspire plusieurs dispositifs artistiques et ludiques avec lesquels il continue d’intervenir parallèlement à sa mission de coordination de la classe prépa de l’ÉSAD Orléans.

+ d’infos :
https://girxavier.wordpress.com

CONCEPTION D’INSTALLATIONS LUDIQUES,
UNE EXPLORATION DU POTENTIEL SENSIBLE ET INTELLIGIBLE DES INTERFACES
Tatiana Vilela dos Santos, game designer, artiste numérique

Lorsque l’on parle de contrôleur de jeu industriel, le mot d’ordre est clair, l’interface doit se faire la médiatrice discrète d’un dialogue qui s’opère avant tout dans l’espace virtuel. Pourtant, à la marge des arts vidéoludiques, un mouvement émergent tente de questionner cet allant-de-soi par la création de jeux dits à « contrôleurs alternatifs » et d’installations ludiques. Comment l’intégration des interfaces à la conception de jeu permet de s’émanciper de l’injonction à l’immersion dans les espaces numériques ? Quel nouveau territoire de la ludicité permet-elle d’explorer ? Tatiana Vilela dos Santos, game designer et artiste numérique, tente de répondre à ces questions en proposant des expériences vidéoludiques incluant ces espaces oubliés du champ perceptif. Elle présentera l’évolution de ses recherches dans le domaine de la conception d’installations ludiques et la manière dont elle use des interfaces tangibles pour induire sens et esthétique dans œuvres.

Tatiana Vilela dos Santos est une game designer indépendante et artiste numérique, plusieurs fois récompensée (Connext, Maker Faire, EIGD…). Elle débute la conception de jeu en 2010. Elle réalise alors différentes expériences vidéoludiques pour de nouvelles technologies. Le design de ces dispositifs et l’exploration du potentiel de leurs interfaces l’amènent en 2012 à entamer une carrière artistique. Elle crée depuis des installations ludiques qu’elle expose tout autour du monde, d’Abou Dhabi à New-York. Proche des mouvements artgame et alt ctrl, elle cultive une double approche art/design par la mise en tension de l’homme et de la machine à travers des interactions porteuses de sens.

+ d’infos :
http://mechbird.fr
http://tatianavileladossantos.com

__________________

Les conférences ont lieu de 14h00 à 16h00 à l’auditorium du Musée des Beaux-Arts d’Orléans.
Elles sont destinées prioritairement aux étudiants de l’ÉSAD Orléans.
Dans la limite des places disponibles, elles sont ouvertes au grand public avec le pass musées (15€/an) disponible au Musée des Beaux-Arts.